Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Vidéozap

VIDÉOZAP - Cet orchestre joue avec des légumes (et a besoin de notre argent pour enregistrer son album)

lundi 4 juin 2018 à 16:37 Par Anne Orenstein, France Bleu

Le Vegetable Orchestra lance un appel aux dons pour enregistrer son quatrième album en studio.

Tous les légumes peuvent servir à créer des instruments de musique
Tous les légumes peuvent servir à créer des instruments de musique - Capture d'écran

Depuis 20 ans, le Vegetable Orchestra se produit dans  le monde entier en remplaçant les instruments de musique classiques par des légumes frais. Ils trouent les carottes, les panais et les concombres pour en faire des sortes de flûtes, frottent des poireaux les uns contre les autres pour créer de nouveaux sons, tapent sur des citrouilles avec des aubergines, jouent de la guitare avec du céleri, etc. Leur seule limite, c'est l'imagination. Bien sûr, chaque instrument a une durée de vie limitée : un concert et poubelle. A moins qu'ils ne soient recyclés dans la bonne soupe servie en fin de représentation au public

Le Vegetable Orchestra aimerait sortir son 4ème album studio avant un grand concert anniversaire le 17 novembre à Vienne, mais il lui manque des fonds pour y arriver. Il a donc lancé un crowfunding (Krautfunding dans leur langage légumier car Kraut veut dire chou en allemand !) pour obtenir l'aide de tous les amateurs de légumes ou de musique bizarre.

Retrouvez cette histoire dans L’œil du Web