Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Vidéozap

VIDEOZAP - Le zoo de Londres réconcilie les araignées et les arachnophobes

jeudi 10 mai 2018 à 14:06 Par Maxime Bacquié, France Bleu

C'est la phobie la plus répandue au monde et pourtant seulement 1 % des araignées sont venimeuses pour l'homme. Les équipes du zoo de Londres proposent donc un programme pour les arachnophobes, pour en finir avec cette peur qui peut avoir des conséquences sérieuses.

Capture d'écran
Capture d'écran

France

"C'est à la fois ridicule et sérieux". Dans le reportage mis en ligne par Brut. le responsable du programme Friendly Spider, au zoo de Londres, résume bien cette phobie qui touche des millions de personnes dans le monde. "On peut en rire mais _quand une personne a un accident de voiture parce qu'elle a vue une araignée sur son pare-brise, alors ça devient très sérieux_. Des gens se blessent ou sont blessés à cause de cette phobie," explique Dave Clark.

Les équipes de Dave Clark, au zoo de Londres, proposent donc un cours d'une heure pour familiariser les arachnophobes avec leur "ennemie". Le but, c'est avant tout de montrer que l'animal est la plupart du temps inoffensif et d'expliquer son mode de vie. Moins de 1% des araignées sont venimeuses pour l'homme et dans les espèces venimeuses, il y en a très peu qui sont dangereuses.

Depuis le lancement du programme "Friendly Spider" en 1993, les équipes du zoo de Londres affirment avoir "guéri" plus de 5 000 arachnophobes.