Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Vidéozap

VIDÉOZAP - Peut-on montrer du sang pour vendre des serviettes hygiéniques ? Cette pub Nana fait polémique

jeudi 8 mars 2018 à 17:48 Par Anne Orenstein, France Bleu

La marque de protections périodiques a décidé de briser le tabou des règles dans son dernier spot mais l'initiative crée le débat.

La marque Nana a remplacé le liquide bleu par du rouge sang.
La marque Nana a remplacé le liquide bleu par du rouge sang. - Capture d'écran

Contrairement à ce que nous fait croire depuis des années les publicités, les femmes n'ont pas des règles bleues ! Cette fois, la marque de protection hygiénique Nana a décidé de briser le tabou en proposant cette publicité, uniquement sur les réseaux sociaux pour l'instant, qui montre le sang tel qu'il est, rouge. On y voit aussi une femme librement parler de serviette hygiénique lors d'un dîner, un homme acheter des protections dans une supérette, la culotte brodée contre l'endométriose... plusieurs références qui veulent montrer que les règles sont un moment normal de la vie d'une femme et qu'elle n'a pas à en avoir honte. 

Mais c'est surtout l'image d'une jeune fille qui se douche et dont on voit un peu de sang couler sur la jambe ou d'une autre aux toilettes qui change sa serviette hygiénique qui ont fait réagir sur les réseaux sociaux. Publiée sur Facebook, la vidéo a suscité un millier de commentaires qui sont loin d'être unanimes. Si certains applaudissent l'initiative, d'autres internautes trouvent ça "dégueulasse", le mot qui revient le plus. "Sérieux ? Je trouve ça immonde !" écrit Diane. D'autres, à l'image de Marie demandent un peu de pudeur : 

Je trouve qu'au même titre que les hommes ne parlent pas de leur petits soucis de plomberie, il serait peut être préférable de conserver la même discrétion.

Le community manager de Nana, le modérateur du compte Facebook de la marque répond calmement à chaque commentaire. Un travail de titan pour ce qui n'était sans doute au départ qu'un coup de pub.

Retrouvez cette histoire dans L’œil du Web