Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Vidéozap

VIDÉOZAP - Un phoque échappe par miracle à une attaque synchronisée d'orques affamés

-
Par , France Bleu

Les épaulards attaquent de front les plaques de banquise sur lesquelles se réfugient leurs proies pour les faire tomber à l'eau et les avaler. Ce phoque a su résister.

Le rescapé, Kevin, a été à la fois agile, malin et chanceux
Le rescapé, Kevin, a été à la fois agile, malin et chanceux - Capture d'écran

Cette vidéo de National Geographic est digne des meilleurs films de suspense : sur une musique effrayante, on voit les orques s'aligner pour attaquer le morceau de banquise sur lequel s'est réfugié le phoque Kevin (prénommé ainsi par les témoins de la scène. Le but, c'est de casser la glace pour faire tomber l'animal dans l'eau et l'avaler. Cette fois, cette technique de chasse impressionnante ne va pas être assez efficace pour venir à bout d'un phoque particulièrement malin, chanceux et agile.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Retrouvez cette histoire dans L’œil du Web

Choix de la station

À venir dansDanssecondess