Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mayenne : 30 ans après, Marcel découvre un tableau dédicacé de René Goscinny

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Il s'appelle Marcel, a 95 ans, habite à Villaines-la-Juhel et il a découvert par hasard qu'il avait chez lui un tableau de René Goscinny. Le dessinateur de BD lui avait fait un petit croquis en 1946 car les deux hommes ont fait leur service militaire ensemble. Mais Marcel ne s'en rappelait plus.

Marcel avec le dessin que René Goscinny lui a fait pour son départ du service militaire, en 1946.
Marcel avec le dessin que René Goscinny lui a fait pour son départ du service militaire, en 1946. © Radio France - Adrien Bossard

Marcel a chez lui un petit trésor. L'habitant de Villaines-la-Juhel, dans le Nord-Mayenne, âgé de 95 ans, décroche le tableau fièrement accroché à l'entrée. Il représente trois militaires dont Marcel, au milieu, "le plus petit des trois"

Ce dessin, c'est un cadeau de René Goscinny, l'un de ses compagnons au service militaire, en 1946, que les hommes ont fait ensemble dans le sud de la France, à Aubagne. "Il m'avait fait ça parce que je partais", se souvient le Mayennais. Comme beaucoup d'autres documents, le croquis finit dans un tiroir et prend la poussière, au fil des années. Jusqu'au jour où Marcel tombe sur un reportage à la télévision, 30 ans plus tard.

Un reportage à la télévision va tout changer

"C'était un reportage sur Goscinny et je vois sur l'un de ses dessins un petit chat noir en signature. Et je me suis dit : "Mais, j'en ai un aussi comme ça !" Et c'est là que j'ai compris que c'était mon copain du service militaire. À l'époque, je ne connaissais pas son nom, je l'appelais René, c'est tout." 

En y regardant de plus près, sur son tableau, il y a, en-dessous du petit chat noir, les initiales RG. "Là, ça ne laisse plus de place au doute, c'est bien un dessin de lui". 

De René Goscinny, le père d'Astérix et Obélix, Marcel n'a que de bons souvenirs. "Il était sympa ! Et avec lui, le service militaire, c'était marrant. On était une toute petite section de six ou sept gars et on avait trouvé la bonne planque. Pour faire le moins de boulot possible, on a monté une structure de théâtre. Du coup, on ne foutait rien", rigole-t-il. 

Ses enfant en hériteront

Pas grand fan de bande dessinée, Marcel ne se rend pas totalement compte de la valeur de son tableau. Il ne l'a jamais fait estimer. Mais il veut qu'il reste dans la famille. "Mes enfants ou mes petits-enfants en hériteront. Ils vont se battre pour l'avoir, ça je le sais."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess