Insolite

On vole ses chats de race, une Varoise lance un appel à témoins

Par Clémence Fulleda, France Bleu Provence et France Bleu mercredi 2 novembre 2016 à 10:08 Mis à jour le mercredi 2 novembre 2016 à 10:22

Neufs chatons bengals ont été volés.
Neufs chatons bengals ont été volés. - (photo facebook)

Héloïse Lagrange, gérante de la chatterie "La Colo Cat" a été cambriolée chez elle, au Cannet-des-Maures (Var). Onze chats ont été volés le 27 octobre dernier, dont dix Bengals, des chats de race qui valent très cher. Elle appelle à l'aide pour les retrouver.

Les faits remontent au 27 octobre dernier. Ce jeudi-là, en pleine journée, la maison d'Héloïse Lagrange au Cannet-des-Maures, dans le Var, est cambriolée.

Un cambriolage pas tout à fait comme les autres : 11 chats sont volés, dont 10 chats Bengals : une mère et neuf chatons non sevrés âgés de trois semaines à un mois et demi.

Une race très précieuse

Les Bengals ce sont ces chats qui ont une fourrure qui ressemble à celle des léopards. C'est une race très chère et chaque chaton vaut entre 1.500 et 2.000 euros . Le butin s'élève ainsi à plus de 200.00 euros.

Les chats volés sont les suivants :

- 1 Ragdoll femelle (couleur : seal point / id : 250 269 606 711 453)
- 1 Bengal femelle (couleur : brown tabby rosette / id : 250 269 606 527 892)
- 9 chatons bengals (8 femelles brown tabby rosette, 1 mâle snow tabby rosette)

Les chatons sont issus de plusieurs portées (03/09/16 - 10/09/16 - 22/09/16 - 05/10/16).

Des chatons qui ne sont pas sevrés

Héloïse s'inquiète car les chatons ne sont pas sevrés. Invitée de France Bleu Provence ce mercredi 2 novembre à 7h10, elle raconte :

"Je suis très inquiète. Les bébés qui ne mangent pas de solide, plus on attend et moins j'ai de chance de les retrouver vivants. Il faut les retrouver au plus vite. Ils sont issus de qautre portées différentes et la chatte qui a été volée n'aura pas assez de lait pour les nourrir."

Appel à témoins

Pour Héloïse Lagrange, ce cambriolage n'est pas un hasard :

"Il y a deux pistes : l'une étant le trafic d'animal, l'autre étant une personne me connaissant car je n'ai aucun panneau publicitaire indiquant mon élevage, il faut vraiment me connaître pour savoir que dans la maison il y avait des chatons."

Elle lance donc un appel à témoins. Toute personne est invitée à contacter Héloïse au 06.77.02.42.22 ou à se rapprocher de la gendarmerie (04.98.05.24.15).

"N'hésitez pas! Toute personne voyant un chat ou une annonce suspecte peut prendre des photos et me les envoyer. Éventuellement si c'est un chat qui est dans la rue, vous pouvez prendre le chat et l'amener chez un vétérinaire."

Pour réécouter l'interview d'Héloïse Lagrange, invitée de France Bleu Provence ce mercredi 2 novembre à 7h10, cliquez ci-dessous :

Héloïse Lagrange, invitée de France Bleu Provence à 7h10.

--- Article élaboré avec Sophie Glotin.