Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Vosges : il y aura de nouvelles enchères pour le Museumotel

On apprend ce mardi 14 mai que trois nouveaux acheteurs potentiels se sont manifestés au cours du délai légal. Il y a 10 jours, les maisons bulles du Museumotel ont été adjugées aux enchères au prix de 120.000 euros.

Le Museumotel et ses maisons bulles ont été construites dans les années 60 à Raon-l'Etape dans les Vosges
Le Museumotel et ses maisons bulles ont été construites dans les années 60 à Raon-l'Etape dans les Vosges © Maxppp - J.Alexandre

Vosges, France

Le 3 mai dernier au tribunal d'Epinal dans les Vosges, le Museumotel, les maisons bulles construites en 1966 par l'architecte Pascal Haüsermann à Raon-l'Etape dans les Vosges, a été vendu aux enchères au prix de 120.000 euros. Une période de 10 jours s'est alors ouverte, durant laquelle des acquéreurs potentiels pouvaient surenchérir. La loi autorisant ces surenchères d'un montant supérieur d'au moins 10 % après la vente. Depuis ce lundi 13 mai minuit, la période est close. 

On apprend ce mardi 14 mai par Alain Bégel, l'avocat de l'acheteur, que trois nouveaux acheteurs se sont manifestés. L'ensemble hôtelier sera donc à nouveau mis aux enchères dans les mois qui viennent avec une mise à prix de 132.000 euros ! 

L'avocat Alain Bégel s'étonne aujourd'hui que ces nouveaux acheteurs ne se soient pas manifestés plus tôt. "Tout le monde s'émerveille sur ces maisons uniques, confie-t-il, mais, il fait savoir qu'il y a beaucoup de travaux à réaliser" insiste l'avocat qui représente Christophe Péchet, un particulier parisien, dont la grand-mère était originaire de Raon-l'Etape, qui avait remporté la vente au début du mois. Si son client sera toujours acheteur ? L'avocat répond "je pense qu'il sera toujours là" et il ajoute qu'en plus des trois nouveaux acheteurs qui se sont manifestés d'autres pourront être présents le jour de la vente.