Insolite

VIDEO - Voulez-vous acheter une cloche ?

Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu dimanche 11 septembre 2016 à 5:00

Les trois dernières cloches fondues pour le beffroi de Montrouge en 2015.
Les trois dernières cloches fondues pour le beffroi de Montrouge en 2015. - (Copie d'écran)

Pour enrichir le carillon situé dans le beffroi du Centre administratif, Montrouge propose aux habitants d'acheter une cloche. Une souscription est lancée pour pouvoir acquérir 13 cloches en plus. Elles s'ajouteront aux 30 cloches qui rythment la vie des habitants depuis janvier 2016.

Qui veut acheter une cloche? L'association des amis du carillon de Montrouge (Hauts-de-seine) lance une souscription pour obtenir 13 cloches qui s'ajouteront aux 30 cloches déjà présentes dans le beffroi du Centre administratif de la ville.

C'est pour marquer le passage à l'an 2000 que le carillon a été monté. En 2016 , trois nouvelles cloches ont été ajoutées aux 27 du carillon qui est devenu l'emblème de la ville. Il s'agissait d'élargir la gamme des mélodies possibles et de couvrir trois octaves complètes.

Les 27 premières cloches du beffroi sont toutes gravées du nom de tous les maires qui se sont succédé. Et c'est donc dans la nuit du passage à l'an 2000 que ce carillon s'est fait entendre pour la première fois. Depuis, le carillon sonne plusieurs fois par jour. A 12h, 14, 16h 18h et 20h, on peut entendre des airs connus de Vivaldi au Temps des cerises.

Montrouge veut posséder le plus grand carillon d'Ile-de-France

C'est le maire du 1er arrondissement de Paris qui possède, pour l’instant, le plus grand carillon de la région avec 40 cloches. La ville de Montrouge et l'association des Amis du carillon aimeraient bien lui voler la vedette. La mairie lance un appel aux habitants et ouvre une souscription pour l'achat de 13 cloches, un chiffre symbolique car le beffroi fait 43 mètres de haut.

Chaque cloche coûte 350 euros

Il faut compter 350 euros par cloche, fabrication et pose comprise. C'est une fonderie située en Normandie qui sera chargée de fondre les cloches. Le carillonneur, Régis Singer, explique que les notes qui manquent étant dans les aiguës, les nouvelles cloches seront de plus petites tailles ce qui rend leur prix accessible aux particuliers.

Le maire de Montrouge, Jean-Loup Metton, a déjà souscrit pour l'achat d'une cloche. Il aurait été suivi par une petite dizaine de personnes. Les donateurs auront leur nom gravé sur les cloches.