Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yonne : deux Icaunais au rallye Africa Eco Race, entre Tanger et Dakar, pour la bonne cause

-
Par , , France Bleu Auxerre

Deux habitants de Compigny (Yonne), Marie-Laure et Hervé Quinet, prennent le départ ce samedi 4 janvier de l'Africa Eco Race, un rallye-raid de 6 500 km entre le Maroc et le Sénégal. Une première et un rêve pour le couple, qui promet de reverser un euro par kilomètre parcouru à une association.

Hervé et Marie-Laure Quinet, un couple d'Icaunais, dispute l'Africa Eco Race, un rallye qui débute au Maroc pour rallier le Sénégal, sur 6 500 km de distance. Pour le défi, mais aussi la bonne cause.
Hervé et Marie-Laure Quinet, un couple d'Icaunais, dispute l'Africa Eco Race, un rallye qui débute au Maroc pour rallier le Sénégal, sur 6 500 km de distance. Pour le défi, mais aussi la bonne cause. - Olivier Millon

C'est un peu leur rallye Dakar à eux. Ce samedi 4 janvier, deux Icaunais démarrent l'Africa Eco Race. Un rallye-raid de 6 500 km entre Tanger, au Maroc, et... Dakar, au Sénégal.

Marie-Laure et Hervé Quinet, domiciliés à Compigny (Yonne) en limite de Seine-et-Marne et en couple dans la vie comme en voiture, participent pour la première fois à cet événement. Ils roulent dans un prototype de 4x4, de type buggy, jaune et noir. 

Un infarctus pour déclic

Pour Hervé, c'est un rêve qui se réalise, après avoir été profondément bousculé dans sa vie : "Ça fait 30 ans que je ne pense qu'à faire le rallye Dakar. C'était pour moi inaccessible avec mes nombreux problèmes de santé. En 11 ans, j'ai été 14 fois hospitalisé. Et en 2011, eu un déclic : j'ai fait infarctus, mais surtout, j'ai eu la chance de ne pas y rester."

La Sécurité sociale va alors permettre à Hervé d'entamer une rééducation cardiaque au centre hospitalier de Joigny. "J'y ai réappris à vivre, affirme-t-il. C'est-à-dire mieux manger, mieux marcher, mieux entretenir son cœur et son corps. Et je me suis dit : j'y ai réchappé, il faut que je réalise mon rêve, celui de faire l'Africa Eco Race. Marie-Laure et moi avons décidé que durant cette course, de 6 500 km environ, nous reverserions un euro par kilomètre pour le centre de rééducation cardiaque par le bien de l'association icaunause Coeur et santé."

Marie-Laure, la co-pilote, fait bien plus qu'accompagner son mari. Elle sait qu'elle lui permet de dépasser ses espérances les plus folles. "C'est son rêve depuis tout jeune, depuis que je le connais, dit-elle. Tous les débuts du mois de janvier, il rentre du bureau à 18h. Et à partir de ce moment-là, à la maison, on n'a plus le droit de parler ni de bouger : il faut regarder le Dakar à la télé."

L'adrénaline fait faire beaucoup de choses (Marie-Laure, copilote d'Hervé sur l'Africa Eco Race)

Elle ne se définit pas comme "une vraie passionnée" comme Hervé, mais Marie-Laure y trouve son compte malgré tout : "Je pense avoir l'âme compétitrice. Et puis, l'adrénaline fait faire beaucoup de choses. C'est la grande découverte, mais on sait comment prendre des dunes, les analyser, où passer. En termes de conduite, c'est très technique, tout comme pour le co-pilotage. Ce n'est que du road-book.  Ça se joue à un mètre près, il ne faut pas se tromper, parce qu'il va y avoir beaucoup de pistes parallèles. Et si on se goure, on ne va plus être dans le cap, ne pas valider nos points, et on aura des pénalités."

Vous pouvez suivre le parcours du couple d'Icaunais sur leurs pages Facebook respectives, celle d'Hervé et de Marie-Laure. L'Africa Eco Race doit arriver à Dakar le 19 janvier prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu