Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le Zidane de Montpellier a 20 ans

samedi 16 juin 2018 à 7:54 Par Elena Louazon, France Bleu Hérault et France Bleu

Après la victoire de l'équipe de France de football en 1998, la "zizoumania" s'est emparée du pays, au point que des parents ont nommé leur nouveau-né en hommage au meneur de jeu. A Montpellier, une famille n'a même pas attendu la finale. Leur fils, Zidane Baliardo, s'apprête à fêter ses 20 ans.

Zidane Baliardo et son père Christophe Savanier sont fans du Real Madrid et de Zinédine Zidane
Zidane Baliardo et son père Christophe Savanier sont fans du Real Madrid et de Zinédine Zidane © Radio France - Elena Louazon

Montpellier, France

En 1998, Zinedine Zidane est déjà une star mondiale, mais pas encore tout à fait l'icône qu'il va devenir quelques jours plus tard. Pourtant Christophe l'a décidé : son enfant portera le nom du numéro 10 français. Quand son fils voit le jour le 3 juillet 1998, au soir du quart de finale entre la France et l'Italie, il est le premier en France à être nommé Zidane.

Zidane, un prénom parfois difficile à porter

"Dès que j'ai su que c'était un garçon, il n'y avait que ce nom, s'enthousiasme Christophe, le père de Zidane. Fan du Real Madrid, il suit déjà attentivement la progression de Zizou, alors joueur à la Juventus de Turin. Ce n'est pas par rapport à la Coupe du monde que j'ai appelé mon fils Zidane", insiste-t-il.

"On aurait perdu, il se serait appelé Zidane pareil !"

Neuf jours avant la finale qui a vu Zinedine Zidane marquer un doublé,  le pari était risqué. "Ça aurait pu être catastrophique si on n'avait pas gagné", concède Christophe. Heureusement pour Zidane, le sort en a décidé autrement. 

Mais porter le nom du joueur préféré des Français peut parfois être assez compliqué à porter. "_Au début quand on va faire les papiers, il faut le dire deux fois. Les gens ne comprennent pas. Il faut préciser : "O_ui, Zidane ! Comme le joueur de foot." Au début on ne me croyait pas", s'amuse Zidane Baliardo. 

Des difficultés vite compensées par la fierté de porter le nom de son idole : "C'est un exemple en tant que joueur, en tant qu'entraîneur, en tant qu'homme, en tant que tout !", argumente Zidane. 

Une famille passionnée de foot

"On est une famille de sportifs, précise sont père, éducateur sportif sur son temps libre. Une passion qu'il a transmise à son fils. Petit, Zidane joue dans les équipes enfants du Montpellier Hérault Sporting Club. Adolescent, il se tourne vers la boxe puis le flamenco. "Je n'ai pas que le nom, c'est ma passion aussi le foot ! Dès que je suis né, mon père m'a mis un ballon dans les mains", se remémore Zidane. 

Zidane a joué plusieurs années dans les équipes enfants du MHSC. - Aucun(e)
Zidane a joué plusieurs années dans les équipes enfants du MHSC. - DR.

Pour fêter en beauté son 20e anniversaire, Zidane espère une belle performance de l'équipe de France, sans trop y croire : "On soutient la France, mais pour moi il y a un peu trop de jeunes, ça manque d'expérience. Je pense qu'ils vont atteindre les quarts de Finale, mais en vainqueur je vois bien le Brésil"

Une victoire du Brésil qui pourrait amener à la naissance de petits Neymar dans les prochains mois. Car Christophe Savanier n'est pas le seul à avoir rendu hommage au champion du monde. En 1998, 184 Zinedine sont venus au monde pour 61 Zidane.

L'un des cousins de Zidane s'appelle d'ailleurs Messi, en hommage à la star argentine du FC Barcelone. 

Reportage chez Zidane Baliardo