International

11 septembre 2001 | Bob Bradley, entraîneur du Havre AC : "Nous avons des amis qui ont perdu la vie"

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) dimanche 11 septembre 2016 à 13:25

Bob Bradley était à Chicago, le 11 septembre 2001
Bob Bradley était à Chicago, le 11 septembre 2001 © Maxppp - ROBERT GHEMENT

Les Etats-Unis commémorent, ce dimanche, les 15 ans des attentats du 11 septembre 2001. Ancien sélectionneur des USA, le coach américain du Havre AC, qui a grandi tout près de New-York, a perdu des proches ce jour-là. Témoignage.

C'était il y a 15 ans : l'un des jours les plus noirs de l'histoire pour les Etats-Unis. Le 11 septembre 2001, quatre avions étaient en effet détournés par des terroristes, avant de venir s'écraser sur le sol américain. Ce matin là, les deux tours du World Trade Center s'effondraient, après avoir été frappées de plein fouet par deux appareils. Un troisième s'écrasait sur le Pentagone, près de Washington, alors que le quatrième terminait sa course dans un champ, en Pennsylvanie. Bilan : près de 3.000 morts, dont 2.753 rien qu'à New-York

L'effonndrement des tours jumelles, le 11 septembre 2001 - Maxppp
L'effonndrement des tours jumelles, le 11 septembre 2001 © Maxppp - Bertrand Queneutte

Des victimes, dont les noms seront lus publiquement, ce dimanche, dans la ville de New-York, en présence de nombreuses personnalités, notamment politiques. La cérémonie se déroulera sur le site rebaptisé Ground Zero, et où une nouvelle tour, la «Freedom tower», plus haute que les précédentes, a été construite, au lendemain de l'effondrement des jumelles.

Bob Bradley, entraîneur du HAC et ancien sélectionneur des Etas-Unis : "A cet époque, mon frère travaillait à New-York et, pendant plusieurs heures, nous étions sans nouvelle de lui. Il a fini par envoyer un message pour dire qu’il allait bien. En revanche, nous avons des amis et des connaissances qui ont perdu la vie ce jour là."

Entraîneur du Havre AC, l'américain Bob Bradley a dirigé la sélection américaine, dans le passé. Originaire de Montclair (New-Jersey), il a grandi à seulement 30 minutes de New-York et dirigeait l'équipe des Fire de Chicago, au moment du drame. Ce matin-là, il était au centre d'entraînement.

Témoignage de Bob Bradley, au micro France Bleu Normandie de Bertrand Queneutte :

Témoignage France Bleu Normandie de Bob Bradley, avec Bertrand Queneutte

Bob Bradley : "Un jour qui a changé le monde et que je ne pourrai jamais oublier."

Bob Bradley - Interwiew | Us version :

Témoignage (en anglais) de Bob Bradley

Bob Bradley  : "Nous avons grandi dans le New-Jersey, et beaucoup de gens originaires de là-bas  travaillent à New-York. Cela a donc touché beaucoup de communes et beaucoup de familles de chez nous..."

Dessin posé contre un grillage sur le site de Ground Zero, à New-York - Maxppp
Dessin posé contre un grillage sur le site de Ground Zero, à New-York © Maxppp - VEEREN

Partager sur :