Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

150 à 200 personnes se sont rassemblées ce samedi 12 octobre à Tours pour apporter leur soutien aux Kurdes de Syrie

-
Par , France Bleu Touraine

Comme dans beaucoup de villes en France des rassemblements ont eu lieu ce samedi 12 octobre. A Tours entre 150 et 200 personnes sont venues place Jean Jaurès pour apporter leur soutien aux Kurdes de Syrie après l'offensive Turque qui a déjà mis sur les routes 100 000 personnes selon l'ONU.

150 à 200 personnes mobilisées place Jean Jaurès à Tours pour un soutien au Kurdes de Syrie après l'offensive Turque.
150 à 200 personnes mobilisées place Jean Jaurès à Tours pour un soutien au Kurdes de Syrie après l'offensive Turque. © Radio France - Jean Lebret

Tours, France

Entre 150 et 200 personnes se sont mobilisées ce samedi 12 octobre place Jean Jaurès à Tours pour apporter leur soutien au peuple Kurde depuis l'offensive il y a quatre jours de la Turquie visant à chasser la principale milice kurde syrienne des zones frontalières. Le bilan provisoire est d'une centaine de morts et 100 000 personnes ont fui leur foyers d'après l'ONU. Une offensive qui a suscité un tollé international. Dans le rassemblement Tourangeau quelques familles Kurdes qui vivent en Touraine (une dizaine de familles), certaines sont venus de Chinon à l'appel notamment du Parti Communiste Français et de l'association France Kurdistan 37 qui compte une quarantaine d'adhérents. Kibar a 41 ans, elle est la fille de réfugiés Kurdes de Turquie, ses parents sont arrivés en France en 1989, elle vit à Tours depuis plus de 20 ans :

actuellement j'ai des gens de ma famille qui sont en prison en Turquie, dans ces moments là on a envie d'être amnésique et de ne plus savoir d'où l'on vient parce que cela fait très mal, personne ne vient en aide aux Kurdes, que fait la communauté internationale, je ne comprends pas car les Kurdes se sont battus contre Daech

Kibar comme toutes les personnes présentes à ce rassemblement de soutien n'espèrent qu'une chose, que cette offensive cesse au plus vite et que la communauté internationale agisse.

Choix de la station

France Bleu