Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Grande Guerre : les commémorations de l'Anzac Day 2018 dans la Somme

Anzac Day : le maire de Villers-Bretonneux, Patrick Simon, "impatient et impressionné"

mardi 24 avril 2018 à 11:16 Par Vincent Delorme, France Bleu Picardie

Villers-Bretonneux, 4500 habitants, voit sa population tripler cette semaine avec la commémoration de l'Anzac Day, pour célébrer cette année le Centenaire de la contre-offensive menée par les Australiens pour stopper les Allemands avant Amiens, au printemps 1918. Le maire est en première ligne.

En septembre 2017, le maire de Villers-Bretonneux (à droite) accueillait déjà le gouverneur général d'Australie pour une visite du chantier du centre John Monash.
En septembre 2017, le maire de Villers-Bretonneux (à droite) accueillait déjà le gouverneur général d'Australie pour une visite du chantier du centre John Monash. © Maxppp - Fred Haslin

Villers-Bretonneux, France

8000 Australiens sont attendus ou déjà arrivés dans la Somme où ils vont célébrer ce mercredi 25 avril 2018 au matin, très tôt l'Anzac Day. Nous sommes 103 ans après l'entrée en guerre de leur pays et un siècle tout juste après l'offensive lancée pour repousser l'ennemi qui progressait vers Amiens. La plupart sont des descendants des 60 000 soldats tués ou blessés au combat il y a un siècle. Ce Centenaire a aussi été l'occasion d'ouvrir un centre d'interprétation, musée connecté, financé par l'Etat australien et construit juste à côté du Mémorial australien de Villers-Bretonneux. C'est le centre Sir John-Monash, du nom d'un général australien et il est inauguré ce mardi par le Premier ministre Edouard Philippe et son homologue australien Malcolm Turnbull.

Le maire de Villers-Bretonneux, Patrick Simon, estime qu'on n'en fait peut-être pas assez pour rendre hommage au sacrifice australien. Il l'a dit à Vanessa Lamarre, invité de France Bleu Picardie ce mardi matin.

Patrick Simon est impressionné par le parterre de personnalités qui vont écouter son discours