International

Attaque à Tunis : dix-neuf morts dont deux Français

Par Thibaut Lehut, France Bleu mercredi 18 mars 2015 à 14:10 Mis à jour le mercredi 18 mars 2015 à 23:25

Les forces spéciales tunisiennes autour du musée Bardo, à Tunis.
Les forces spéciales tunisiennes autour du musée Bardo, à Tunis. © Maxppp

Dix-neuf personnes ont été tuées dans une attaque menée par des hommes armés contre le musée du Bardo de Tunis ce mercredi. Dix-sept d'entre elles sont des touristes dont deux Français. Les autres sont de nationalité colombienne, japonaise, australienne et espagnole, entre autres. Paris a également annoncé que sept Français étaient blessés, dont un grièvement.

Des hommes armés de kalachnikov ont attaqué ce mercredi le musée Bardo de Tunis, situé près du Parlement. La ministre tunisienne du Tourisme a annoncé sur France Info qu'il y avait dix-neuf victimes, dont dix-sept touristes. Outre les deux morts français confirmés par l'Elysée, la ministre a également décompté "quatre Italiens, deux Espagnols, deux Colombiens, cinq japonais, un Polonais, un Australien".Les deux victimes tunisiennes sont un policier et un civil. Selon la télévision sur place, deux assaillants ont été tués. Ils étaient vêtus d'uniformes militaires et ont ouvert le feu sur les touristes alors que ces derniers descendaient de leurs bus, avant de les poursuivre à l'intérieur. L'opération de police est désormais terminée, la totalité des visiteurs ayant été évacués, comme le montre la vidéo ci-dessous.

Six blessés français, doit trois graves

Peu avant, une photo circulant sur Twitter et qui a été authentifiée montrait des visiteurs retranchés dans une pièce. Selon les autorités tunisiennes, 42 personnes ont été blessées. L'Elysée a précisé que sept étaient françaises, avec parmi elles une personne gravement touchée.

Le musée est mitoyen du Parlement où les travaux des commissions parlementaires ont été suspendus après les tirs. Les députés ont reçu l'ordre de se rassembler dans le hall de l'assemblée. La Tunisie fait face depuis la révolution de janvier 2011 à l'essor d'une  mouvance jihadiste armée.

Plan de situation du musée du Bardo (Tunis) - Aucun(e)
Plan de situation du musée du Bardo (Tunis)
Manuel Valls : "Une attaque terroriste"

Avant que les forces de sécurité ne lancent l'assaut final, le Premier ministre français avait de son côté confirmé une "attaque terroriste" et avait évoqué "une prise d'otages" . "Cette attaque terroriste (...) illustre cruellement les menaces auxquelles nous sommes tous confrontés en Europe, en Méditerranée, dans le monde" , avait conclu Manuel Valls.

Une cellule de crise a été mise en place au Quai d'Orsay, avec un numéro de téléphone dédié. Composez le 01.43.17.56.46 pour avoir plus d'informations.