International

Attentat de Berlin : Anis Amri, l'auteur présumé, abattu par la police en Italie

Par Pauline Pennanec'h, France Bleu vendredi 23 décembre 2016 à 10:40 Mis à jour le vendredi 23 décembre 2016 à 20:56

Anis Amri, le suspect de l'attentat de Berlin, a été abattu par la police à Milan lors d'un contrôle d'identité
Anis Amri, le suspect de l'attentat de Berlin, a été abattu par la police à Milan lors d'un contrôle d'identité © AFP - DANIELE BENNATI

Anis Amri, le principal suspect de l'attentat de Berlin qui a fait douze morts, a été abattu dans une fusillade avec la police à Milan, en Italie, dans la nuit de jeudi à vendredi, selon le gouvernement italien. Une information confirmée par Daech. Il était recherché dans toute l'Europe.

Il n'y a plus de doutes. Anis Amri, le chauffeur présumé du camion-bélier qui a tué douze personnes et blessé 48 autres sur un marché de Noël à Berlin lundi soir, a été abattu dans la nuit de jeudi à vendredi à Milan, au nord de l'Italie, selon le gouvernement italien. Daech a confirmé l'information.

Les empreintes digitales de l'homme abattu sont bien les siennes, retrouvées dans le camion-bélier. Un "soulagement" pour le gouvernement allemand. Selon les médias italiens, il serait passé par la France : il portait sur lui un billet de train Chambéry-Milan.

Contrôlé par la police italienne

D'après une source policière, Anis Amri a été intercepté lors d'un contrôle de routine de la police, vers 3 heures du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi, près de la gare de Milan. Les policiers italiens lui ont demandé ses papiers. Il a sorti "sans hésiter" une arme, blessant un homme, avant d'être abattu.

Anis Amir, un ressortissant tunisien de 24 ans, est l'auteur présumé de l'attentat du 19 décembre à Berlin - AFP
Anis Amir, un ressortissant tunisien de 24 ans, est l'auteur présumé de l'attentat du 19 décembre à Berlin © AFP - DPA
La fusillade a eu lieu au nord de Milan, lors d'un contrôle de la police italienne - Maxppp
La fusillade a eu lieu au nord de Milan, lors d'un contrôle de la police italienne © Maxppp - Daniele Bennati

30 heures pour disparaître

Le suspect, d'origine tunisienne et âgé de 24 ans, était recherché dans toute l'Europe. Anis Amri avait été filmé par des caméras de surveillance devant une mosquée berlinoise, quelques heures après l'attentat de Berlin, revendiqué par Daech. À cause de dysfonctionnements, il a eu 30 heures pour disparaître des radars, entre l'attaque et l'avis de recherche.

Il avait prêté allégeance à Daech dans une vidéo

L'homme était arrivé en février 2011 en Europe en passant par l'Italie. Il y avait même passé quatre ans en prison, jusqu'en 2015, avant de partir en Allemagne. Anis Amri avait fait allégeance à Daech dans une vidéo diffusée vendredi. Dans son message, il invitait ses "frères musulmans partout dans le monde (...), ceux en Europe, à tuer les cochons de croisés, chacun en fonction de ses moyens."

À LIRE AUSSI ►►► Attentat de Berlin : une Française légèrement blessée dans l'attaque au camion

  - Visactu
© Visactu -
  - Visactu
© Visactu -