Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Attentat de New York : l'auteur "satisfait" de son attaque, Trump demande la peine de mort

jeudi 2 novembre 2017 à 8:12 Par Julien Baldacchino, France Bleu

Sayfullo Saipov, interpellé mardi après avoir foncé en voiture sur des cyclistes à New-York et fait huit morts, a parlé aux enquêteurs mercredi, reconnaissant qu'il était inspiré par les thèses de Daech. Dans un tweet, Donald Trump a demandé qu'il soit condamné à la peine de mort.

L'homme préparait son attaque "depuis un an"
L'homme préparait son attaque "depuis un an" © AFP - SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

L'auteur de l'attentat qui a tué huit cyclistes mardi à Manhattan, au cœur de New-York, a été inculpé (l'équivalent de la mise en examen en France) mercredi par une juridiction fédérale de Manhattan, pour avoir fourni "un soutien matériel et des ressources à une organisation terroriste étrangère" et pour "violences et destruction de véhicules à moteur ayant causé la mort de huit personnes".

Le jour d'Halloween délibérément choisi

Brièvement aperçu sur une chaise roulante mercredi soir, il a renoncé à son droit de garder le silence et a accepté de parler aux enquêteurs sans avocat. Lors de son entretien sur son lit d'hôpital, il a indiqué aux enquêteurs qu'il avait choisi le moment d'Halloween pour passer à l'acte car il anticipait qu'il y aurait plus de passants dans les rues.

Dans un tweet, le président des Etats-Unis a déclaré que l'homme mérite la peine de mort. L'attaque qu'il a commise est la plus meurtrière survenue aux Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre 2001.

"A l'aise" avec ses actes

Sur un téléphone appartenant à l'accusé, les enquêteurs ont retrouvé plusieurs milliers d'images de propagande liés au groupe terroriste Etat Islamique. Selon le document d'accusation, il a déclaré aux enquêteurs qu'il s'était inspiré de vidéos de l'Etat Islamique, notamment une où le chef de l'organisation Abou Bakr al Baghdadi appelle les musulmans aux Etats-Unis à soutenir le djihad, et qu'il avait commencé à préparer son attaque il y a un an. En revanche, l'EI n'a toujours pas revendiqué l'attaque, attestant l'idée d'un

Il avait fait un essai de véhicule le 22 octobre dernier pour apprendre à maîtriser la conduite de sa camionnette de location. Il pensait à l'origine prolonger sa course jusqu'au pont de Brooklyn, plus à l'est. Se disant "à l'aise" avec l'acte qu'il a commis, il a demandé que le drapeau du groupe terroriste soit déployé dans sa chambre d'hôpital.

Un complice présumé recherché

Alors que la police cherche un autre Ouzbek, Mukhammadzoir Kadirov, 32 ans, soupçonné d'avoir été en contact avec Saipov, le terroriste présumé risque la prison à perpétuité pour l'acte d'accusation de soutien à une organisation terroriste, et la peine de mort pour l'acte d'accusation lié à la mort des huit victimes. Des chefs d'accusation pourraient venir s'ajouter au dossier, selon le procureur de Manhattan par intérim Joon Kim.