Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Au moins 213 morts et des centaines de blessés dans un séisme en Irak et en Iran

lundi 13 novembre 2017 à 8:15 Par Marina Cabiten, France Bleu

Au moins 213 personnes ont été tuées et plusieurs centaines blessées dans un tremblement de terre de magnitude 7,3 qui a frappé dimanche soir le nord-est de l'Irak et des régions frontalières en Iran et en Turquie.

Des secouristes dans les décombres du séisme qui a frappé l'Irak le 12 novembre 2017
Des secouristes dans les décombres du séisme qui a frappé l'Irak le 12 novembre 2017 © AFP - Yunus Keles / ANADOLU AGENCY

Un puissant séisme d'une magnitude de 7,3 a frappé dimanche le nord-est de l'Irak ainsi que l'Iran, faisant au moins 213 morts selon un bilan provisoire rapporté par l'agence de presse AFP lundi matin.

Selon l'Institut géologique américain (USGS), la secousse a été enregistrée à une profondeur de 25 kilomètres à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de la ville d'Halabja, dans une zone montagneuse de la province irakienne de Souleimaniyeh. Elle a eu lieu à 18h18 GMT et a également été ressentie en Iran ainsi qu'en Turquie où ni dégâts ni victimes n'ont été enregistrés, selon les autorités. La secousse a été ressentie pendant une vingtaine de secondes à Bagdad et parfois pour des durées plus longues dans les autres provinces d'Irak qui ont toutes été touchées, ont témoigné des journalistes de l'AFP. Côté iranien, la ville la plus touchée est Sar-e Pol-e Zahab, avec 142 morts.

Écoles fermées

Selon plusieurs médias iraniens, des centaines d'ambulances et des dizaines d'hélicoptères de l'armée ont été mobilisés pour les opérations de secours notamment dans les zones rurales. Des tentes, des couvertures, des produits alimentaires et de l'eau ont été distribuées aux population des différentes villes, qui ont passé la nuit à la belle étoile, selon les images de la télévision d'État.

Les écoles devaient rester fermées lundi dans plusieurs provinces iraniennes frontalières de l'Irak, notamment celle de Kermanshah, où trois jours de deuil ont été décrétés. La secousse a également été ressentie dans le sud-est de la Turquie, une région bordée par l'Iran et l'Irak, et, dans la ville de Diyarbakir, des habitants ont quitté leurs maisons au moment du tremblement de terre, mais y sont revenus peu après.

L'épicentre du séisme en Irak - Visactu
L'épicentre du séisme en Irak © Visactu