Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Côte d'Ivoire : le bilan s'alourdit côté français, avec désormais quatre morts

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

François Hollande a dénoncé dimanche "avec force le lâche attentat" à la station balnéaire de Grand-Bassam en Côte d'Ivoire, qui a causé la mort de seize personnes, dont quatre Français. L'attaque a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

L'hôtel visé par les terroristes
L'hôtel visé par les terroristes © Maxppp - Legnan Koula

La Côte d'Ivoire a été la cible dimanche d'une attaque jihadiste, un commando armé faisant 16 morts dans la station balnéaire très populaire de Grand-Bassam, le premier attentat de ce type dans le pays. Le bilan s'est alourdi en fin de journée ce lundi, puisqu'il y a désormais quatre Français parmi les victimes à déplorer. L'attaque a été revendiquée dans la soirée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Six hommes armés qui tirent sur les touristes

L'attaque rappelle celle d'un hôtel à Sousse (Tunisie) qui a fait 38 morts en juin dernier, revendiquée par le groupe État islamique (EI). Elle a débuté à 12H30 (heures locale et GMT) quand "six hommes armés sont venus sur la plage (de l'hôtel l'Etoile du sud) de Grand-Bassam (...) et ont commencé à tirer sur les touristes, les clients", selon le président ivoirien Alassane Ouattara. "Les forces spéciales ivoiriennes sont intervenues dès 13H15 (et) ont réussi à neutraliser les six terroristes", a-t-il dit. "Le bilan est lourd" avec 14 civils et deux membres des forces spéciales tués, ainsi que 22 blessés, a-t-il ajouté.

Deux ministres français à Abidjan

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se rendront mardi à Abidjan pour exprimer la solidarité de la France. La justice française a ouvert une enquête pour assassinat terroriste, en raison de la présence d'une victime française.

"On était sur la plage, on a entendu des coups de feu et on a vu des gens fuir, on a compris que c'était une attaque", a raconté un témoin. Abbas El-Roz, un ressortissant libanais qui séjournait à l'Étoile du Sud, a raconté que l'un des assaillants portait un fusil d'assaut Kalachnikov et une ceinture de grenades. L'attaque a provoqué des scènes de panique, plusieurs centaines de personnes tentant de quitter la zone quadrillée par d'importantes forces militaires.

La Côte d'Ivoire, frontalière du Mali dont les jihadistes ont un temps occupé le nord avant d'être chassés par une intervention militaire française, avait jusqu'ici été épargnée par les attentats de masse. Mais nombre d'analystes s'attendaient à ce qu'elle soit visée, comme le Sénégal, pays très touristique.

Choix de la station

France Bleu