International

Avalanche en Italie : une quinzaine de personnes toujours portées disparues

Par Géraldine Houdayer, France Bleu vendredi 20 janvier 2017 à 12:08 Mis à jour le samedi 21 janvier 2017 à 3:33

Un enfant secouru après l'avalanche en Italie
Un enfant secouru après l'avalanche en Italie © Maxppp - CLAUDIO LATTANZIO

Une quinzaine de personnes, dont les secouristes n'ont pas eu de signe de vie, sont toujours portées disparues samedi matin après l'avalanche qui a totalement enseveli l'hôtel Rigopiano en Italie, jeudi.Tous les enfants portés disparus ont été sauvés.

Sur les dix personnes repérées vivantes sous les décombres de l'hôtel, au moins huit ont été évacuées par les secouristes : cinq vendredi, et trois ou quatre dans la nuit de vendredi à samedi, selon les sources. Avec les deux premiers survivants retrouvés dès jeudi, cela porte à au moins dix le nombre de survivants pris en charge par les secours. Il y a au moins trois morts : trois femmes dont les corps ont été extraits des décombres. Parmi les survivants, quatre enfants, les quatre seuls qui se trouvaient à l'hôtel au moment du drame, a indiqué vendredi soir la Croix Rouge.

Trois des enfants portés disparus ont été secourus dans l'après-midi. Le matin, un petit garçon de sept ans, de même que sa mère, avaient déjà été extraits vivants de l'amas de neige et de débris de l'hôtel, avec d'autres rescapés. Leurs vêtements d'hiver et leurs combinaisons de ski ont permis aux survivants de tenir sous les décombres, ont expliqué à la presse les médecins de l'hôpital de Pescara, où ont été transportés les rescapés. Les secouristes ont aussi évoqué l'effet "igloo" isolant de la neige qui a recouvert l'hôtel.

Sur son compte Twitter, la chaîne de télévision italienne Rai a diffusé les images du sauvetage des premiers survivants.

Les sauveteurs jugeaient pourtant l'espoir mince de retrouver des survivants

Près de deux jours après l'avalanche, les sauveteurs jugeaient pourtant que l'espoir était mince que quelqu'un ait survécu parmi la trentaine de personnes qui se trouvaient dans l'établissement, entre personnel et clients. Quatre corps avaient pu être dégagés. L'avalanche s'est produite quelques heures après une série de séismes et a détruit une grande partie de l'hôtel Rigopiano, un établissement de 43 chambres et quatre étages, situé à 1.200 m d'altitude dans les Abruzzes.

La force de l'avalanche a déplacé l'hôtel d'une dizaine de mètres

Le bâtiment s'est déplacé d'une dizaine de mètres. Seuls le toit et le dernier étage émergent de la neige. Les secours ont eu le plus grand mal à accéder au site à cause des conditions météorologiques et y sont parvenus à skis tôt jeudi matin, onze heures après l'avalanche.