Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International
Dossier : Brexit

Avec le Brexit, l'Anglais Roger Moore ne peut plus être conseiller municipal à Montmaur-en-Diois

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche

C'est le D-Day pour le Brexit. A minuit en France, 23h à Londres, le Royaume Uni ne fera officiellement plus partie de l'Union Européenne. Ce divorce a des conséquences directes pour les Britanniques en France. Ils n'ont plus de droit de voter aux élections municipales ni d'y être candidats.

Roger Moore, 73 ans, conseiller municipal à Montmaur-en-Diois (Drôme)
Roger Moore, 73 ans, conseiller municipal à Montmaur-en-Diois (Drôme) © Radio France - Nathalie Rodrigues

Le Brexit a ainsi une conséquence immédiate pour Roger Moore, 73 ans. Cet Anglais originaire de Londres est installé à Montmaur-en-Diois (Drôme) depuis 10 ans. 

Lors des dernières élections, il a été élu conseiller municipal aux côtés de six autres habitants pour gérer le village de 85 âmes. Avec le Brexit, il ne peut pas se représenter : "si je ne suis plus conseiller, je ne serais pas trop triste parce que ça prend beaucoup de temps. Mais cela me frustre de ne plus pouvoir."

Roger Moore a un espoir : que sa demande de nationalité française, déposée début 2018, aboutisse avant la date limite pour se porter candidat aux municipales : "j'ai suivi de près mon dossier. Il est au Ministère de l'Intérieur depuis fin novembre. J'ai espoir qu'il sorte avant le 27 février."

Roger Moore veut être Français pour rester Européen

Roger Moore a vadrouillé pendant 50 ans, depuis qu'il a quitté son Royaume-Uni natal. Il a exercé divers métiers, d'ingénieur à diplomate. Il a travaillé et vécu dans plusieurs pays d'Afrique et d'Europe, avant de se poser il y a 10 ans à Montmaur-en-Diois avec sa compagne, Italienne. "Je vis ici, je vais probablement mourir ici, ma vie est ici, donc c'est logique que je sois Français. Comme ça, je peux influencer la politique française et le développement français" explique Roger Moore.

Roger Moore ne veut pas être Français seulement pour avoir le droit de vote. Il se sent "plus compatible avec la culture française que la culture anglaise", et devenir Français, c'est aussi rester Européen : "j'ai travaillé longtemps à la construction de l'Europe. Je suis un Européen convaincu. L'Europe n'avait jamais connu avant une période de paix de 75 ans. J'aurais pu être votre ennemi." 

Il est "triste" que le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne. Ce vendredi soir, à l'heure du Brexit, 23h à Londres, minuit à Montmaur-en-Diois, Roger Moore ne fera rien de particulier : "certainement pas une célébration! Je serai peut-être déjà au lit..."

- - Visactu
- © Visactu

ACTUALISATION 14 FEVRIER 2020

Roger Moore nous apprend avoir obtenu la nationalité française ce 14 février. Il peut donc déclarer à temps sa candidature pour les élections municipales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu