Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Beaucourt : une japonaise sur les traces du héros André Japy

mardi 1 mai 2018 à 18:45 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard

Elle a parcouru 9 800 km depuis le Japon pour se rendre dans la ville natale du héros de son livre. Chiaki Gondo 92 ans est à Beaucourt cette semaine. Cette auteure japonaise s'est passionnée pour l'histoire de l’aviateur André Japy blessé dans un accident près de chez elle en 1936.

Chiaki Gondo au premier plan n'a pas raté une miette du diaporama consacré à André Japy
Chiaki Gondo au premier plan n'a pas raté une miette du diaporama consacré à André Japy © Radio France - Nicolas Wilhelm

Beaucourt, France

André Japy était un aviateur beaucourtois issu de la dynastie industrielle Japy. Le 15 novembre 1936, il est victime d’un accident. Son avion s'écrase sur le Mont Séfuri au sud du Japon alors qu'il s'était lancé le défi de rallier Paris à Tokyo en moins de 100 heures. A l’époque, il est secouru par les habitants du secteur. Chiaki Gondo habitait à quelques kilomètres du lieu de l’accident. Elle s’est ensuite passionnée pour cette histoire avant d’en tirer un livre en 1991. Depuis, l’auteure japonaise rêvait de se rendre dans la ville natale de son héros. Son rêve est désormais exaucé. 

Emue devant un diaporama consacré à André Japy

Au deuxième jour de sa visite, Chiaki Gondo a pu assister ce mardi à une séance de diaporama consacré à André Japy en mairie de Beaucourt. Les archives ont défilé sur l'écran et les yeux de l’auteure japonaise se sont mis à briller. L'émotion se lisait sur le visage de cette petite dame de 92 ans. L'accident d'André Japy, l'aide, le réconfort que les japonais lui ont apporté, c'est tout cela qui a passionné l'auteure japonaise. " C'est un camarade de classe qui m'a raconté cette histoire à l’époque. J’avais 11 ans. Depuis ma maison, je voyais le Mont Séfuri ou s'est déroulé l'accident. J'ai tout de suite ressenti de la sympathie pour André Japy. Venir ici à Beaucourt, c'était très important. Mais la chose la plus importante, c'est la bienveillance et la fraternité entre les peuples. Ce que les villageois de Séfuri ont montré ce jour-là" témoigne Chiaki Gondo. 

André Japy au Japon, c'est le petit prince de Saint Exupéry 

De cette histoire est née un jumelage entre Beaucourt et Séfuri Kanzaki, la ville la plus proche du lieu de l'accident du 13 novembre 1936. « Madame Gondo a mis cinq ans pour rassembler toutes les informations sur l’aventure d’André Japy. Elle a décidé d’éditer en 1991 un livre « les ailes rouges » avant de parcourir toutes les écoles de la région pour raconter cette histoire. L'ouvrage consacré à André Japy a ensuite été traduit en français sous le titre "les ailes brisées". L’aviateur qui a survécu à l’accident a été soigné sur place pendant six mois. Il est rentré ensuite en France. Au Japon, c’est l’équivalent du petit prince de Saint Exupéry » explique Francis Courtot, conseiller municipal à Beaucourt en charge du jumelage avec la ville de Séfuri Kanzaki au pied de la montagne ou l'accident d'André Japy a eu lieu. 

Logée dans le château natal d’André Japy

Le rêve de Chiaki Gondo était de se rendre à Beaucourt. Elle est entrain de le réaliser. « C’est quand même exceptionnel qu’une personne de 92 ans qui habite au bout du monde ait comme rêve de passer une semaine à Beaucourt sur les traces du héros de son livre » ajoute Francis Courtot. L’élu beaucourtois accompagne l'auteure japonaise dans toutes ses visites tout au long de la semaine. A Beaucourt et durant tout son séjour, elle est logée dans le château natal d'André Japy. Sa visite à Beaucourt se poursuit jusqu'à vendredi.  Ce jeudi, une rencontre avec des collégiens est prévue. En fin d'année, ce sera autour d'une délégation d'officiels japonais de venir en visite à Beaucourt. En 2015, des élus beaucourtois s’étaient rendus sur place au Japon dans le cadre du jumelage