Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Biarritz accueillera le G7 en 2019 : le maire Michel Veunac ne cache pas sa fierté

dimanche 10 juin 2018 à 12:03 Par Valérie Menut, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Le président de la République, Emmanuel Macron, l'a officialisé dans son discours de clôture du G7 2018, à Charlevoix : le G7 2019 se tiendra à Biarritz. Ce dimanche, le maire centriste biarrot, Michel Veunac réagit sur France Bleu Pays Basque : il se dit fier et honoré.

Michel Veunac, le maire centriste de Biarritz, "fier, honoré et reconnaissant". Sa ville accueillera le G7 à la fin de l'été 2019.
Michel Veunac, le maire centriste de Biarritz, "fier, honoré et reconnaissant". Sa ville accueillera le G7 à la fin de l'été 2019. © Radio France - Valérie Menut

Biarritz, France

"C'est une grande fierté et un honneur pour notre ville. C'est également une chance pour l'ensemble du Pays basque". Michel Veunac, le maire de Biarritz ne cache pas sa joie ni son émotion. Biarritz accueillera le G7 l'an prochain. C'est officiel depuis la nuit dernière. Emmanuel Macron l'a annoncé dans son discours de clôture du G7 2018 à Charlevoix, au Québec. 

Michel Veunac attendait cette officialisation pour réagir. Il avait déjà été averti par le président, à l'Elysée, il y a quelques semaines.

"Pendant plusieurs mois, des équipes sont venues à Biarritz évaluer le potentiel d'accueil de la ville" - Michel Veunac, le maire de Biarritz

Le G7 2019 devrait se tenir à la fin de l'été. Tous les gros chantiers engagés à Biarritz devraient ainsi être terminés : la livraison du trambus est prévu au printemps prochain, les derniers travaux d'agrandissement de l'aéroport sont programmés tout le mois de février (la piste d'atterrissage sera rénovée, ce qui entraînera l'arrêt complet des vols pendant 4 semaines). Quant à l'hôtel du Palais, le calendrier du chantier est modifié (pour l'heure, les travaux de la piscine, la terrasse et du restaurant extérieur s'arrêtent mi-juin. Les travaux de rénovation à l'intérieur du palace doivent a priori débuter mi-octobre).

Un événement sous haute sécurité

Pendant 3 jours, la ville sera quadrillée, placée sous haute surveillance. Le maire biarrot ne nie pas que cela occasionnera quelques désagréments pour ses administrés, un "petit" revers de la médaille vu la portée de l'événement.

Tout sera fait pour que la tenue de ce G7 occasionne le moins de désagréments possible aux Biarrots

Le maire de Biarritz se réjouit des retombées économiques que ce sommet diplomatique mondial va engendrer pour la ville. Des retombées immédiates et a posteriori pour les équipements, les hôtels, les commerces. Sans omettre le "rayonnement mondial", en terme d'image. Biarritz sera en effet sous les feux de l'actualité internationale pendant 2 jours, de quoi augmenter l'attractivité de la cité impériale balnéaire.

Michel Veunac attend des retombées économiques importantes