Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Brexit : Boris Johnson contraint de demander un report du Brexit

-
Par , France Bleu

Le Premier ministre Boris Johnson a envoyé samedi deux lettres à l'Union européenne à la suite du report du vote sur l'accord de Brexit par le Parlement britannique. La première demande un délai de trois mois pour négocier. Elle n'est pas signée. La deuxième, signée, dit son contraire.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson contraint de demander un nouveau report du Brexit
Le Premier ministre britannique Boris Johnson contraint de demander un nouveau report du Brexit © Maxppp - Jessica Taylor

Le Premier ministre Boris Johnson n'avait pas vraiment le choix après la décision du Parlement britannique de reporter son vote sur l'accord de Brexit. Il a envoyé samedi soir deux lettres à l'Union européenne. 

Dans la première, qui n'est pas signée, il demande un nouveau délai de trois mois pour négocier. Dans la deuxième, cette fois signée, il demande le contraire. Il ne veut pas de nouveau délai. 

Boris Johnson était tenu légalement de demander un nouveau report de la sortie du Royaume-Uni de l'Europe au 31 janvier 2020. Reste maintenant aux 27 membres de l'Union européenne de se prononcer sur ce report. Vont-ils l'approuver ? 

"Je vais commencer à consulter les dirigeants de l'UE sur la manière de réagir", a indiqué sur Twitter le président du Conseil européen Donald Tusk, après avoir parlé au téléphone avec Boris Johnson.

La France a fait savoir samedi soir qu'un "délai supplémentaire n'était dans l'intérêt de personne". Ce dimanche matin, les ambassadeurs des pays de l'Union européennes se retrouvent à Bruxelles pour discuter du Brexit. Cette réunion était déjà prévue avant le coup de théâtre de samedi au Parlement britannique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu