Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Brexit

Brexit : des conséquences possibles sur le Mondial Air Ballons

Les montgolfières britanniques risquent-elles d'être clouées au sol ? L'organisateur du Mondial Air Ballons, Philippe Buron-Pilâtre, est inquiet. 150 à 200 pilotes britanniques participent à chaque édition de l’événement en Lorraine, et ils risquent de subir les conséquences du Brexit.

La dernière édition du Mondial Air Ballons a eu lieu en 2017
La dernière édition du Mondial Air Ballons a eu lieu en 2017 © Maxppp -

Chambley-Bussières, France

Un Brexit qui dure, qui dure... La nouvelle date pour la sortie du Royaume-Uni de l'UE, c'est le 12 avril.  Mais la Première ministre Theresa May a l'intention de demander un nouveau report, parce que le Parlement britannique a pour l'instant rejeté tous les scénarios proposés pour la sortie. En attendant, tout est très flou, et personne en Europe ne connaît les conséquences exactes de ce futur Brexit. Ce qui provoque des remous inattendus jusqu'en Lorraine.

Entre 150 et 200 pilotes de montgolfière britanniques

Le Mondial Air Ballons, à Chambley, accueille tous les deux ans, au mois de juillet, entre 150 et 200 pilotes de montgolfière britanniques, sur environ un millier de participants. Sauf qu'avec le Brexit, certains rechignent à s'inscrire à l'édition 2019, explique Philippe Buron-Pilâtre, l'organisateur : "Si c'est un Brexit dur, ça va changer les règles pour l'import temporaire de ballons, pour les assurances, ça ne va pas être simple non plus pour le trajet en ferry, s'il y a des queues interminables pour la douane, ils ne voudront pas jouer à cela."

Nous sommes complètement dans l'expectative"

Il le ressent déjà aujourd'hui : "Il y a plein d'Anglais aujourd'hui qui me disent 'on va s'inscrire, mais on ne sait pas encore trop'. C'est un climat qui n'est simple pour eux, ni pour nous. Nous sommes complètement dans l'expectative," soupire Philippe Buron-Pilâtre, qui se souvient des difficultés à faire venir des pilotes du bloc de l'Est avant la chute du mur. Evidemment, la situation n'est pas du tout la même aujourd'hui, mais pour l'instant, difficile d'imaginer quels recours sont possibles, puisque rien n'est encore gravé dans le marbre. L'organisateur évoque la possibilité de contacter la direction de l'aviation civile, voire le gouvernement, mais pour l'instant, il faut surtout attendre.

Le Mondial Air Ballons, c'est 400.000 visiteurs pour chaque édition. En 2017, le record du monde de décollage de ballons en ligne a été battu avec 456 montgolfières. Cette année c'est du 26 juillet au 4 août 2019, avec les Britanniques, on l'espère.