Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
International DOSSIER : Brexit

Les députés britanniques votent un report du Brexit au 30 juin, si un accord de retrait de l'UE est approuvé

jeudi 14 mars 2019 à 18:55 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Les députés britanniques ont voté, ce jeudi soir, pour un report du Brexit et pour un nouveau vote sur l'accord de retrait de l'Union Européenne négocié parla Première ministre. Le vote prévoit un report du Brexit jusqu'au 30 juin si un accord entre Londres et Bruxelles est trouvé avant le 20 mars.

Des manifestants anti-Brexit ce jeudi, à Londres.
Des manifestants anti-Brexit ce jeudi, à Londres. © Maxppp - Kirsty O'Connor

Les députés britanniques ont adopté, ce jeudi soir, une motion du gouvernement qui prévoit un report du Brexit, mais aussi un nouveau vote sur l'accord de retrait de l'Union Européenne négocié par Theresa May avec Bruxelles. ce vote offre une bouffée d'oxygène à la Première ministre.

Un report jusqu'au 30 juin à condition qu'un accord soit voté

A quinze jours de la date initialement prévue du Brexit, les députés ont donc décidé son report par 412 voix, contre 202. La motion prévoit un court report, jusqu'au 30 juin, si les députés approuvent d'ici le 20 mars l'accord de retrait de l'UE de Theresa May, qu'ils ont déjà retoqué à deux reprises. 

Si l'accord est recalé à nouveau, le report devra aller au-delà du 30 juin et impliquera l'organisation des élections pour le parlement européen en mai.

Il n'y aura pas de nouveau référendum

Quelques minutes auparavant, les députés avaient massivement rejeté, un amendement demandant un report du Brexit assez loin dans le temps pour permettre la tenue d'un second référendum sur la sortie de l'Union européenne. 334 députés s'étaient prononcés contre cet amendement, et 85 pour.

Un pays déchiré 

Le Parlement et le pays sont profondément divisés sur les modalités de mise en oeuvre de la sortie de l'Union européenne.