Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International
Dossier : Brexit

Brexit : l'Union européenne accorde un report jusqu'au 31 janvier pour la sortie du Royaume-Uni

La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pourra se faire jusqu'au 31 janvier prochain, au lieu du 31 octobre qui était la date initialement prévue, a annoncé le président du Conseil européen. Les 27 pays de l'UE se sont mis d'accord, ce lundi, pour accorder un délai au Royaume-Uni.

 Le Royaume-Uni a obtenu un délai de trois mois pour sortir de l'Union européenne.
Le Royaume-Uni a obtenu un délai de trois mois pour sortir de l'Union européenne. © AFP - Kenzo Tribouillard

Empêtré dans une crise sans précédent liée au Brexit, le Royaume-Uni a a trois mois de plus pour sortir de l'Union européenne. Les 27 pays de l'UE ont donné leur feu vert, ce lundi, pour accorder un report de la date de sortie du Royaume-Uni, jusqu'au 31 janvier 2020. Une décision annoncée par le président du Conseil européen Donald Tusk.

Il s'agit du troisième report de la date du Brexit, plus de trois ans après la décision des Britanniques, consultés par référendum, de voter à 52% pour quitter l'Union européenne. Le Royaume-Uni devait initialement quitter l'UE le 29 mars, date repoussée au 12 avril puis au 31 octobre.

Un report "flexible" 

"Les 27 se sont accordés pour accepter la demande du Royaume-Uni pour un report flexible du Brexit jusqu'au 31 janvier 2020", a indiqué Donald Tusk sur Twitter. Il a précisé que cette décision sera formalisée par une procédure écrite.  Ce report "flexible" signifie que le Royaume-Uni peut sortir plus tôt de l'Union.

La France réticente à un report long 

La France, pays le plus réticent à un report long, a donné son accord à cette nouvelle prolongation mais avec des conditions. Le projet sur la table prévoit une date butoir au 31 janvier, mais avec la possibilité que le Royaume-Uni quitte l'UE au 30 novembre ou au 31 décembre en cas de ratification de l'accord de sortie avant ces échéances, selon un document consulté par l'AFP.

L'union européenne exclu toute renégociation de l'accord

La décision s'accompagne d'une déclaration politique dans laquelle l'UE exclut toute renégociation de l'accord conclu avec le Premier ministre britannique Boris Johnson, et demande à Londres de proposer un candidat britannique comme commissaire européen. Les conditions de ce report doivent être acceptées par Londres, et sa formalisation devrait intervenir d'ici mardi ou mercredi,après une consultation des dirigeants des 27 par une procédure écrite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu