Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International
Dossier : Brexit

Brexit : Londres a recruté une association périgourdine pour aider les Britanniques dans leurs démarches

-
Par , France Bleu Périgord

La Dordogne est le premier département de France, en dehors de l’Île de France pour le nombre de résidents britanniques. Ils doivent tous obtenir une carte de séjour, et une association périgourdine a signé un contrat avec le gouvernement à Londres pour les aider

La priorité pour les Britanniques sera d'obtenir ou renouveler une carte de séjour. photo d'illustration
La priorité pour les Britanniques sera d'obtenir ou renouveler une carte de séjour. photo d'illustration © Maxppp - Thierry Gachon

Le Royaume-Uni quitte officiellement l'Union européenne ce vendredi. Londres et l'Union doivent négocier d'ici la fin 2020 les conditions pratiques de ce divorce. Mais une chose est sûre : tous les Britanniques vont devoir demander un titre de séjour, sauf ceux qui ont la double nationalité mais ils sont rares. Le gouvernement britannique a signé un contrat avec leFranco British Network pour aider les Britanniques du Périgord dans leurs démarches. Grâce à ce financement, l'association va se professionnaliser avec quatre salariés, pour assurer des permanences, organiser des réunions et même accompagner certains sur internet et jusqu'à la préfecture. 

Même ceux qui ont déjà une carte de séjour devront la changer" - Roger Haig

Le président du Franco British Network attend les précisions de la préfecture sur les changements de procédures, mais pour Roger Haig "tous Britanniques devront demander ou re-demander un titre de séjour, puisque les documents actuels ont été délivrés avec les anciennes règles." Les conseillers de l'association aideront aussi les Britanniques à demander leur carte vitale, leur permis de conduire, ou à s'inscrire comme micro-entrepreneur en respectant les règles administratives  françaises. Le Franco-British Network devrait pouvoir commencer ses réunions et ses permanences au mois de mars, selon instructions de la préfecture

Roger Haig, président du Franco British Network

Quelque 400.000 Britanniques résident en France, dont 7.200 en Dordogne selon la préfecture. Mais pour Roger Haig, deux à trois mille sont sans doute passés sous les radars de ce recensement. Selon lui, sans doute moins de 10% ont demandé et obtenu la double nationalité franco-britannique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu