Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

VIDÉO - Brexit : "Nous anticipons le départ des Anglais", assure Gérald Darmanin

mardi 2 octobre 2018 à 8:05 Par Eric Turpin, France Bleu Nord et France Bleu

Le ministre Gérald Darmanin affirme ce mardi sur France Bleu Nord que le gouvernement anticipe la sortie de la Grande Bretagne de l'Union européenne. Il justifie le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu et confirme qu'il sera sur une liste municipale à Tourcoing.

Le ministre Gérald Darmanin invité ce mardi de France Bleu Nord
Le ministre Gérald Darmanin invité ce mardi de France Bleu Nord © Radio France - Eric Turpin

« Le départ de nos amis de la Grande-Bretagne du marché commun a des conséquences négatives pour la région », a reconnu Gérald Darmanin ce mardi sur France Bleu Nord, mais « on ne peut pas faire comme si le Brexit n'existait pas. Il faut rétablir les frontières mais nous anticipons le Brexit »

Alors que les acteurs économiques s'inquiètent de la sortie des anglais de l'Union européenne, le ministre de l'Action et des Comptes public a confirmé le renfort de 700 douaniers, la moitié dès cette année. 

« Nous réalisons beaucoup d'investissements pour accélérer les contrôles douaniers », a t-il précisé tandis que les transporteurs routiers redoutent les embouteillages aux ports de Dunkerque et Calais. C'est ainsi que le tunnel sous la Manche sera équipé d'un scanner pour effectuer rapidement le contrôle des marchandises. 

Le prélèvement à la source, une bonne réforme

Le ministre estime que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est une bonne réforme.  Interrogé sur l'effet psychologique d'avoir moins d'argent sur sa feuille de paie, Gérald Darmanin a répondu que « les Français ne sont pas idiots. Il savent bien qu'il faut payer des impôts. S'il y a un choc psychologique, il sera positif ». 

« Nos amis belges pratiquent le prélèvement à la source depuis très longtemps », a rappelé le ministre, citant l'exemple d'une habitante de Tourcoing qui a travaillé en Belgique et payé ses impôts dans le pays voisin.  « Elle a eu un cancer. En Belgique, le prélèvement à la source a été suspendu le jour où elle s'est arrêtée de travailler. En France, elle aurait du payer ses impôts », a-t-il ajouté. 

Les municipales : avant l'heure, c'est pas l'heure

Gérard Darmanin est bien candidat aux prochaines municipales à Tourcoing. Mais il refuse toujours de dire s'il sera tête de liste. « Je m'intéresse toujours à ma ville de Tourcoing où j'ai été élu maire en 2014. Je fais toujours partie de l'équipe municipale, je suis toujours le premier adjoint de la commune. J'y habite toujours. J'y viens souvent. J'y suis attaché », a-t-il admis avant d'ajouter, « les élections municipales, c'est dans un an et demi. Il serait assez présomptueux de penser que je suis le seul à pouvoir mener une liste. J'étudierai avec mes amis la façon dont je peux rendre service, peut-être en tête de liste, peut-être pas »