International DOSSIER : Le référendum en Catalogne

Les indépendantistes de Catalogne remportent la majorité absolue des sièges, mais pas des voix

Par Julie Guesdon et Julien Baldacchino, France Bleu Roussillon et France Bleu dimanche 27 septembre 2015 à 21:09 Mis à jour le lundi 28 septembre 2015 à 7:30

Les séparatistes catalans ont donné à cette élection une allure de référendum.
Les séparatistes catalans ont donné à cette élection une allure de référendum. © Max PPP

Les deux listes indépendantistes présentes aux élections régionales en Catalogne (nord-est de l'Espagne) ont obtenu dimanche la majorité absolue des sièges au Parlement catalan, avec 72 sièges. Mais Madrid rappelle que les listes indépendantistes ne remportent que 47,3% des voix.

Majorité absolue pour les indépendantistes catalans (les listes Juns pel Si et CUP), dimanche soir, après le dépouillement de 99% des bulletins de vote. La liste "Junts pel si", (Ensemble pour le oui), qui rallie sous la même bannière des indépendantistes de tous bords politiques, obtient 62 sièges au parlement catalan.

La CUP, pour sa part, a obtenu 10 sièges de députés. Ce qui fait 72 sièges pour les indépendantistes, soit plus que la majorité absolue fixée à 68 sièges.

"Sans rancune, adieu"

Les séparatistes visaient la majorité des sièges au parlement catalan afin d'engager la riche région du nord-est de l'Espagne sur la voie de l'indépendance, malgré la ferme opposition du gouvernement central de Madrid. Ils espèrent parvenir à l'indépendance d'ici dix-huit mois.

"Le oui a gagné, la démocratie a gagné, a lancé le président sortant de la région, Artur Mas, membre de la liste "Junts pel si", alors que le leader anticapitaliste de la CUP twittait "Sans rancœur, adieu" à l'attention de l’État espagnol. 

Les cinq millions et demi d'électeurs catalans étaient appelés à élire les 135 membres du parlement régional pour les quatre prochaines années et les séparatistes ont donné à cette élection une allure de référendum sur la sécession. La participation a été particulièrement élevée, avec 77% de votants.

L'indépendance "rejetée" selon ses opposants

Pour autant, ce vote peut-il être considéré comme un référendum en faveur de l'indépendance ? Ce n'est pas évident. Car les indépendantistes ont obtenu certes la majorité des sièges, mais pas celle des voix, avec "seulement" 47,3% des suffrages. "La majorité des Catalans a rejeté l'indépendance", a déclaré le morte-parole du Parti populaire (PP), au pouvoir en Espagne (qui a connu une forte déroute lors de ces élections avec 11 sièges seulement). 

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, ne s'est pour l'heure pas exprimé sur la question. Il réunira ce lundi après-midi les instances de son parti.