Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Effondrement du viaduc de Gênes : trois jeunes d'Occitanie font partie des victimes

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Hérault, France Bleu Occitanie, France Bleu

Le Quai d'Orsay confirme ce mercredi la présence de quatre Français parmi les victimes de l'effondrement la veille du viaduc Morandi à Gênes en Italie. Au moins trois d'entre eux sont originaires de la région. Ils étaient en route pour un teknival en Italie.

Une trentaine de voitures seraient tombés dans le vide, faisant une chute de 45 mètres
Une trentaine de voitures seraient tombés dans le vide, faisant une chute de 45 mètres © Maxppp -

Alors que les journaux italiens égrainent déjà les noms des morts, le Quai d'Orsay confirme à minima sur son site "la présence d'un quatrième ressortissant français parmi les victimes de la catastrophe de Gênes" et adresse ses condoléances aux familles. Mélissa A., Nathan G. et Axelle P. âgés de 20 à 22 ans étaient semble-t-il présents sur le viaduc lorsqu'il s'est effondré mardi vers 11h50.

Selon nos informations, Axelle était originaire de Lautrec dans le Tarn. Mélissa et Nathan seraient de la grande région toulousaine mais n'habitaient pas Toulouse. Ils seraient partis tous ensemble en voiture en Italie.

Identifiés grâce à une boucle d'oreille et un bracelet

La Stampa, journal italien de référence, précise dans un article, qui recense les identités de chaque personne identifiée : "Trois citoyens français font partie des victimes. Partis de Montpellier, ils allaient prendre un bateau pour la Sicile. Ils ont été identifiés grâce à une boucle d'oreille et un bracelet. Ils s'appellent Nathan G., Melissa A. et Nemati A. Ils devaient se rendre à un festival de musique électronique et ils avaient cherché des compagnons de voyages sur Facebook."

"Départ le 13, retour le 23 au maximum"

Ces informations correspondent aux messages trouvés sur leurs comptes Facebook. Melissa, par exemple, lance un appel le 2 août car elle cherche un deuxième conducteur pour seconder sa copine Axelle au volant. Message semblable sur le mur de son petit ami Nathan où il écrit il y a 10 jours : "Suite à un désistement cherche un second conducteur pour Tekos, Italie, départ le 13 au matin retour le 23 au maximum."  Le départ a visiblement été décalé d'un jour. 

Un numéro d'urgence

Leur point de rendez-vous : Montpellier. Le Quai d'Orsay a confirmé ce mercredi après-midi une quatrième victime française sans préciser pour l'instant son origine. Le centre de crise et de soutien est joignable au numéro suivant : 01.53.59.11.00.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess