Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Colis suspects aux États-Unis : une personne arrêtée, "il pourrait y avoir d'autres paquets"

vendredi 26 octobre 2018 à 18:15 - Mis à jour le samedi 27 octobre 2018 à 10:05 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Un suspect a été arrêté, ce vendredi, dans l'enquête sur les colis piégés ou suspects adressés à des personnalités anti-Trump aux États-Unis. Il est inculpé de cinq chefs d'accusation. Le chef du FBI a précisé que 13 colis explosifs avaient été envoyés, et qu'il pourrait y en avoir d'autres.

La camionnette blanche du suspect était couvertes d'autocollants pro-Trump.
La camionnette blanche du suspect était couvertes d'autocollants pro-Trump. © AFP - Jose ROMERO

Une personne a été arrêtée ce vendredi dans l'enquête sur les colis suspects adressés à des personnalités anti-Trump aux États-Unis. C'est la première arrestation depuis le début de l'enquête. Le suspect est inculpé de cinq chefs d'accusation, il risque jusqu'à 58 ans de prison. 

Le chef du FBI a précisé ce vendredi que 13 engins explosifs avaient été envoyés à travers les Etats-Unis, et prévenu qu'"il pourrait encore y avoir d'autres paquets", lors d'une conférence de presse. 

Supporter de Donald Trump

Le suspect arrêté, Cesar Sayoc, est un sympathisant Républicain de Floride, âgé de 56 ans. Il a été identifié grâce à ses empreintes digitales et son ADN, retrouvés sur au moins un des paquets, a précisé le directeur du FBI. 

L'homme est connu des services de police et a un casier judiciaire en Floride, où il habite dans la ville d'Aventura, au nord de Miami. Fervent supporter de Donald Trump, il critiquait régulièrement les démocrates dans des messages souvent incohérents sur les réseaux sociaux.

Deux nouvelles cibles ce vendredi 

Le série noire des colis suspects qui vise des personnalités anti-Trump a continué ce vendredi : un sénateur démocrate et un ex-patron des renseignements ont aussi été destinataires de colis suspects. L'un a été retrouvé en Floride, destiné au sénateur démocrate Cory Booker, l'autre a été intercepté dans un bureau de poste de Manhattan, adressé à CNN à l'attention de l'ex-directeur des renseignements James Clapper. Jeudi, le FBI confirmait que des colis suspects avaient été adressés à l'acteur Robert de Niro, très critique de Trump, et à l'ancien vice-président démocrate Joe Biden. 

Ces colis étaient semblables aux enveloppes contenant des bombes artisanales adressées mardi et mercredi à l'ex-président démocrate Barack Obama, l'ex-secrétaire d'Etat et rivale malheureuse de Donald Trump à la présidentielle 2016 Hillary Clinton, l'ex-ministre de la Justice d'Obama Eric Holder, la députée démocrate californienne Maxine Waters, et la chaîne CNN. 

  - Visactu
© Visactu -