Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Crise en Catalogne : des scènes d'émeutes aussi à Gérone

-
Par , France Bleu Roussillon

Les manifestations d'indépendantistes catalans ont aussi dégénéré ce vendredi soir dans la ville de Gérone, l'une des quatre capitales de province en Catalogne. Les scènes d'émeutes parfois très violentes ont fait une dizaine de blessés. Douze manifestants ont été arrêtés.

Des émeutes dans le centre de Gérone
Des émeutes dans le centre de Gérone © Maxppp - Epa/David

Pyrénées-Orientales, France

Comme à Barcelone, la journée de vendredi avait démarré dans le calme à Gérone. Dans le cadre de la grève générale lancée pour soutenir les dirigeants catalans lourdement condamnés, 9.000 personnes s'étaient réunies dans le centre ville. Mais dans la soirée, l’ambiance pacifique s’est rapidement volatilisée. Les esprits se sont échauffés entre des manifestants indépendantistes et des syndicalistes. Plusieurs personnes ont commencé par faire tomber le cordon de la police qui séparait les deux groupes. 

La violence dans la rue

Des affrontements ont alors démarré entre les forces de l’ordre et les manifestants, avec des jets de pierre et de  bouteilles en verre contre la police nationale espagnole. Selon le Diari de Girona, les forces de l'ordre ont répliqué en chargeant les manifestants avec des projectiles en caoutchouc et en mousse. Certaines personnes se sont réfugiées dans des bars. 

Jets de pierre contre les forces de l'ordre - Maxppp
Jets de pierre contre les forces de l'ordre © Maxppp - Epa/David

Des scènes de chao

La tension et les émeutes ont continué jusque tard dans la nuit. Un groupe de manifestants a même placé des blocs de béton dans le centre-ville pour éviter le passage d’agents de police. De nombreux véhicules ont été endommagés.

Bilan de cette soirée mouvementée : au moins 12 blessés, dont un photographe de presse, et 12 personnes arrêtées. C’est la nuit où le nombre de blessés a été le plus important à Gérone depuis l'annonce lundi dernier du jugement du tribunal suprême espagnol.

Choix de la station

France Bleu