Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : sept morts en Italie, les autorités mettent en place des restrictions draconiennes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Alors que le coronavirus a fait un septième mort en Italie, le pays prend des mesures drastiques pour tenter d'endiguer la contagion. Forte chute de la Bourse de Milan, salons professionnels annulés, tourisme menacé : l'économie italienne souffre.

Un homme portant un masque devant le Duomo à Milan.
Un homme portant un masque devant le Duomo à Milan. © AFP - ANDREAS SOLARO

Une septième personne est décédée après avoir été contaminée par le nouveau coronavirus en Italie. La contamination se développe très rapidement. Ce vendredi 21 février on comptait seulement six personnes touchées, une quarantaine samedi matin. On en est à près de 230 ce lundi. Cela fait de l'Italie le pays le plus touché en Europe et le troisième dans le monde après la Corée du Sud et la Chine.

Un cordon sanitaire était en place ce lundi autour de onze villes du nord de l'Italie, pour endiguer la propagation du coronavirus en Lombardie et en Vénétie, poumon économique du pays.  

Semi-confinement

L'Italie a multiplié depuis les mesures de précaution, dont la mise en semi-confinement des quelque 52.000 habitants d'une dizaine de villes du Nord : les lieux publics y sont fermés, sauf quelques magasins de première nécessité et les pharmacies de garde.  

Par précaution, toutes les excursions scolaires sont suspendues à l'intérieur et l'extérieur de la péninsule. Par ailleurs, une soixantaine de passagers venus de Lombardie et de Vénétie voyageant à bord d'un avion de la compagnie italienne Alitalia se sont vu interdire lundi de débarquer à l'île Maurice. 

L’inquiétude monte d'ailleurs dans un département français frontalier de l'Italie : les Alpes-Maritimes, qui se préparent à affronter d'éventuelles contaminations. Trois patients azuréens étaient examinés ce lundi. Ils se révèlent finalement négatifs au virus. Face à l'aggravation de la contamination, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce dimanche "l'activation" de 70 hôpitaux supplémentaires, qui pourront accueillir de nouveaux malades.

Fermetures et couvre-feu à Milan

Écoles, universités, mais aussi musées, cinémas et théâtres dont la prestigieuse Scala, ainsi que la cathédrale gothique, symbole de la ville de Milan, sont fermés. Les cinémas du pays sont aussi désertés : ce week-end, les recettes ont chuté de 44% par rapport au week-end précédent.

Les bars doivent baisser leurs rideaux de 18 heures à 6 heures du matin. "Nous sommes sûrs que les mesures que nous avons prises empêcheront la contagion de se répandre", a assuré le président de Lombardie, Attilio Fontana.  

Messes et carnavals

En Ligurie (nord-ouest), la célébration des messes a été interrompue. Seuls les enterrements et les mariages restent programmés, mais en petit comité.

La Vénétie a décrété dimanche l'interruption des festivités du célèbre carnaval de Venise, qui devait s'achever mardi - ainsi que des manifestations sportives et la fermeture des écoles et musées. Mais bars et restaurants restent ouverts.

Evénements sportifs annulés

Le président de la Fédération italienne de football (FIGC) Gabriele Gravina a annoncé ce lundi avoir demandé aux autorités la possibilité de faire disputer à huis-clos les prochains matches de Championnat d'Italie, ainsi que la rencontre Inter Milan-Ludogorets en Ligue Europa.

Le président de la FIGC a expliqué qu'une demande similaire avait été faite pour les matches de Serie A du week-end à venir, notamment le choc entre la Juventus, leader du championnat, et l'Inter Milan (3e). Quatre matches de Serie A ont été reportés le week-end dernier. 

La fédération de rugby a de son côté annoncé le report de tous les matches de championnat prévus le week-end à venir. Deux matches du Pro14 de rugby, compétition de clubs opposant des équipes britanniques, italiennes et sud-africaines, qui devaient se tenir ce week-end en Italie, ont été reportés à une date ultérieure, ont annoncé lundi les organisateurs. Ce lundi, la fédération italienne de rugby avait annoncé le report de tous les matches de championnat prévus le week-end à venir.

Économie en berne

Cette crise sanitaire a fait chuter la bourse de Milan, capitale économique du pays (-4,7%, vers 13 heures GMT). Ces restrictions ont évidemment "un très fort impact sur les services", explique à l'AFP Luca Paolazzi, expert à l'institut italien REF. "Or, comme les services étaient le secteur d'activité qui permettait à l'économie italienne de se maintenir à flot, il est très probable qu'on assiste à un recul du PIB italien au premier mais aussi au deuxième trimestre", ajoute-t-il. 

"La Vénétie et la Lombardie représentent à elles seules entre un quart et 30% du PIB italien et sont un moteur de l'activité productive", et ce qui se passe dans ces régions aura donc un impact sévère, souligne Luca Paolazzi.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu