Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : l'Italie ferme tous ses commerces, sauf pour l'alimentation et la santé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

L'Italie, où les habitants sont déjà confinés, renforce ses mesures pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus : le gouvernement a annoncé ce mercredi soir la fermeture de tous les commerces, sauf ceux des secteurs de l'alimentation et de la santé.

A Rome, la Piazzia Navona, habituellement très touristique, est presque déserte.
A Rome, la Piazzia Navona, habituellement très touristique, est presque déserte. © AFP - RICCARDO DE LUCA

L'Italie, qui est le pays d'Europe le plus touché par le coronavirus, renforce encore ses mesures pour tenter de limiter le nombre de cas sur son territoire. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé ce mercredi soir la fermeture de tous les commerces dans la péninsule, à l'exception de ceux relevant des secteurs de l'alimentation et de la santé.

Commerces, bars, pubs, et restaurants fermés

"Nous fermons les commerces, les bars, les pubs, les restaurants", a-t-il dit lors d'une allocution solennelle. "La livraison à domicile restera autorisée." "L'effet de l'effort sera visible dans les 14 jours", a-t-il affirmé. Giuseppe Conte a toutefois ajouté que les transports publics ne seraient pas interrompus. De même, "les industries et les usines pourront continuer à assurer leur production à condition qu'elles prennent les mesures de sécurité idoines pour éviter la contagion", a-t-il détaillé.

Giuseppe Conte avait déjà annoncé mardi de strictes mesures de confinement de la population, avec une restriction de la liberté de circuler et une interdiction de rassemblement pour les 60 millions d'Italiens, en vigueur jusqu'au 3 avril.

Le deuxième pays le plus touché au monde 

Derrière la Chine, l'Italie est le deuxième pays au monde le plus touché par la pandémie, avec 827 morts et 12.462 cas, selon un bilan rendu public mercredi soir.

Des responsables de la Lombardie, la région de Milan (nord), de loin la plus touchée (617 morts) et poumon économique du pays, demandaient depuis plusieurs jours au gouvernement de renforcer les restrictions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu