Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le président américain Donald Trump hospitalisé

-
Par , France Bleu

Donald Trump a été hospitalisé ce vendredi soir. Un mois tout juste avant l'élection présidentielle, le président américain, qui avait annoncé vendredi matin être positif au coronavirus, a quitté la maison blanche pour se rendre dans un hôpital militaire.

Le président des Etats-Unis la veille de son hospitalisation, en visite dans le Maryland
Le président des Etats-Unis la veille de son hospitalisation, en visite dans le Maryland © AFP - MANDEL NGAN

Donald Trump a quitté la maison blanche, masque sur le visage, en hélicoptère vendredi soir. Destination :  l'hôpital militaire de Walter Reed, dans la banlieue chic de Washington. Il devrait y rester quelques jours. Selon sa porte-parole, Kayleigh McEnany, cette hospitalisation a été décidée "dans un souci d'extrême prudence" et sur recommandation d'experts médicaux. Pas question de laisser entendre que le président américain pourrait être diminué, il travaillera depuis l’hôpital précise-t-elle. 

Donald Trump est soigné avec un cocktail expérimental d'anticorps de synthèse. Un traitement pour l'instant peu testé.  A 74 ans, le président des Etats-Unis peut être considéré comme un patient à risque. Il s'est exprimé dans une courte vidéo tournée à son arrivée à l’hôpital : "je pense que je vais très bien, mais nous allons nous assurer que les choses se passent bien" dit-il. Les messages de soutien affluent, de Barack Obama à Kim Jong Un en passant par Vladimir Poutine.

"Michelle et moi espérons que le Président, la Première dame et tous ceux qui sont malades du coronavirus partout dans le pays reçoivent les soins dont ils ont besoin et sont sur le chemin d'une guérison rapide" écrit l'ancien président américain Barack Obama sur Twitter. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess