Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : "On est pris en otage", dénonce un routier drômois bloqué au Royaume-Uni

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Des milliers de routiers européens se sont retrouvés bloqués au Royaume-Uni après la fermeture des frontières avec la France. Décision des autorités françaises, après la découverte d'une variante du Covid-19 en Angleterre. Hicham, routier drômois, nous raconte son calvaire.

Depuis sa cabine, Hicham ne voit que des poids lourds à perte de vue.
Depuis sa cabine, Hicham ne voit que des poids lourds à perte de vue. - Hicham

Ils seront des milliers à passer Noël dans leur camion. Après la fermeture en urgence des frontières entre le Royaume-Uni et la France lundi, de nombreux chauffeurs de poids lourds européens sont bloqués sur le sol britannique. Hicham est originaire de Valence (Drôme), il est coincé depuis mardi sur l'autoroute M20 qui relie Londres à la côte Sud. Il raconte cette épreuve à France Bleu Drôme-Ardèche.

Hicham, routier valentinois, raconte ses conditions de vie

Des conditions de vie "inhumaines"

"On est pris en otage", tempête Hicham au téléphone. Depuis sa cabine d'un mètre carré, il décrit ses conditions de vie éprouvantes : "Il n'y a rien, il n'y a pas de sanitaires, pas d'eau, il n'y a aucune distribution. Il me reste deux ou trois boîtes de conserve pour manger, et après, je n'ai plus rien". Il a le sentiment d'être "mis en quarantaine" et ne voit autour de lui que des enfilades de camions à perte de vue.

Depuis mardi, la vie d'Hicham tient en un mètre carré, la taille de sa cabine.
Depuis mardi, la vie d'Hicham tient en un mètre carré, la taille de sa cabine. © Radio France - Hicham

Pour passer le temps, il regarde des vidéos sur son téléphone, essaie de se tenir informé. Il espère une évolution providentielle de la situation, mais il n'en sait pas plus pour le moment. "J'essaie d'interpeller les policiers anglais, ils n'en savent rien du tout et nous envoient balader", regrette-t-il. 

Hicham, routier valentinois, regrette de ne pas pouvoir passer le réveillon en famille

Un réveillon dans le camion

Le plus difficile pour Hicham, c'est de savoir qu'il ne pourra pas passer ce réveillon de Noël avec sa famille. "J'ai l'impression de leur avoir gâché Noël", affirme-t-il."Quand vous avez votre fils qui vous appelle et qui vous demande « Est-ce que tu seras là, papa ? », lui dire « Non » et sentir sa déception, c'est très dur à supporter".

Des distributions de tests ont eu lieu pour que les routiers puissent envisager un passage de la frontière.
Des distributions de tests ont eu lieu pour que les routiers puissent envisager un passage de la frontière. - Hicham

Sa femme lui a proposé de l'attendre pour réveillonner ensemble, avec leurs deux enfants. Mais Hicham ne sait pas combien de temps il lui reste à passer sur l'autoroute. "Je leur ai dit, « Essayez quand même de faire quelque chose à trois, je serai avec vous par WhatsApp », mais bon ça fait mal au cœur", confie-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess