Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Référendum en Catalogne

Des centaines de milliers de manifestants à Barcelone contre l'indépendance de la Catalogne

dimanche 8 octobre 2017 à 13:42 - Mis à jour le dimanche 8 octobre 2017 à 19:00 Par Anne Jocteur Monrozier, France Bleu Roussillon et France Bleu

Après un rassemblement samedi à Madrid, 350.000 personnes ont envahi ce dimanche les rues de Barcelone pour manifester leur hostilité à l'indépendance de la Catalogne, alors que l'impasse est totale entre le gouvernement espagnol et les autorités catalanes.

Des drapeaux espagnols et catalans à Barcelone pour soutenir l'unité de l'Espagne
Des drapeaux espagnols et catalans à Barcelone pour soutenir l'unité de l'Espagne © AFP - Pau Barrena

Une semaine tout juste après le référendum d'autodétermination interdit qui a déclenché une crise politique sans précédent en Espagne depuis 40 ans, des centaines de milliers de personnes ont défilé ce week-end dans tout le pays.

Samedi, des dizaines de milliers d'unionistes et de partisans du dialogue se sont rassemblés à Madrid et dans plusieurs villes d'Espagne. Ce dimanche, les anti-indépendantistes se sont donné rendez-vous à Barcelone à la mi-journée, à l'appel de l'association Societat Civil Catalana, qui milite pour le maintien de la région au sein de l'Espagne.

Quelque 350.000 personnes (selon la police ; plus de 900.000 selon les organisateurs) ont défilé, drapeaux espagnols, catalans et européens en main, avec pour slogan "Ça suffit, retrouvons la sagesse" ("Prou, recuperem el seny").

"Vive la Catalogne ! Vive l'Espagne !"

Ils se présentent comme la "majorité silencieuse" qui n'a pas eu voix au chapitre depuis que les autorités indépendantistes ont organisé le scrutin. Car, selon les sondages, si la majorité des Catalans réclament un référendum en bonne et due forme, un peu plus de la moitié sont opposés à l'indépendance de leur région.

Parmi eux, l'écrivain Mario Vargas Llosa, prix Nobel de littérature, qui a assuré à la tribune qu'aucune "conjuration indépendantiste" en Catalogne ne détruirait la démocratie espagnole.

"La démocratie espagnole est là pour rester, et aucune conjuration indépendantiste ne la détruira." Mario Vargas Llosa

Estimant l'avoir emporté avec 90,18% de "oui" à l'indépendance, les séparatistes au pouvoir dans la région autonome menacent de faire sécession dans les jours qui viennent.

Pour l'heure, l'impasse est totale entre le chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy et Carles Puigdemont, président de la Generalitat de Catalogne. Le leader catalan réclame une "médiation internationale", mais Madrid et le roi d'Espagne n'envisagent aucun dialogue tant que les séparatistes n'auront pas renoncé à la rupture.

Ce dimanche matin, Mariano Rajoy a même brandi la menace d'une suspension de l'autonomie de la Catalogne, une mesure jamais appliquée dans cette monarchie parlementaire extrêmement décentralisée.

  - Visactu
© Visactu -