Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Référendum en Catalogne

Crise en Catalogne : un million de manifestants à Barcelone pour l'unité de l'Espagne

dimanche 29 octobre 2017 à 11:30 - Mis à jour le dimanche 29 octobre 2017 à 15:13 Par Isabelle Lassalle, France Bleu Roussillon et France Bleu

Après les indépendantistes vendredi, un million de personnes ont manifesté dans les rues de Barcelone ce dimanche pour l'unité de l'Espagne. La région est plus que jamais divisée, deux jours après sa déclaration d'indépendance.

Les partisans de l'unité de l'Espagne défilent à Barcelone.
Les partisans de l'unité de l'Espagne défilent à Barcelone. © AFP - Pierre-Philippe Marcou

L'impasse reste totale entre le gouvernement espagnol et les séparatistes catalans après la déclaration d'indépendance de la région et sa mise sous tutelle par Madrid. Ce dimanche matin, un million de manifestants ont défilé dans les rues de Barcelone pour l'unité de l'Espagne, selon l'estimation de la préfecture. La police municipale comptait 300.000 participants et les organisateurs 1,3 million. Samedi déjà, entre 50.000 et 150.000 anti-indépendantistes ont défilé à Madrid.

"La Catalogne, c'est nous tous !"

Le 8 octobre dernier, les organisateurs de ce nouveau rassemblement avaient déjà réussi à mobiliser plusieurs centaines de milliers de personnes contre la sécession avec ce même slogan, "La Catalogne, c'est nous tous !"

Vendredi soir, des dizaines de milliers de personnes s'étaient réunies pour la naissance de la "République", célébrée dans le vieux quartier gothique avec des feux d'artifice. Témoignage de la profonde division de la société catalane, les partisans de l'unité défilent ce dimanche.

"Coexistence" et "bon sens"

La Société civile catalane, l'association organisatrice du rassemblement, met en avant deux mots : "coexistence" et surtout "seny", ce "bon sens" supposé réunir une majorité des Catalans face à ce que les détracteurs des indépendantistes qualifient de fuite en avant ou de "déraison".

L'objectif de cette manifestation est aussi de démontrer que la réalité de ce territoire reste très nuancée. Cette région a toujours entretenu des relations complexes avec Madrid, elle a sa propre langue et sa propre culture. Mais sur ses 7,5 millions d'habitants, plus de la moitié viennent d'autres régions d'Espagne.

Une pré-campagne électorale

Officiellement, la région est désormais dirigée par la numéro 2 du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria. Le gouvernement catalan et jusqu'à 150 hauts responsables de l'administration ont été destitués. De nouvelles élections régionales ont été annoncées pour le 21 décembre, dans moins de deux mois.

Le rassemblement de dimanche aura aussi sans doute des airs de pré-campagne électorale. En effet, les trois partis catalans qui défendent l'unité, Ciudadanos (libéral), le Parti socialiste catalan et le Parti populaire de Mariano Rajoy, seront présents.