Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les règles à respecter pour entrer en Catalogne

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Depuis la levée de l'état d'urgence en Espagne le 9 mai dernier, les voyageurs sont de nouveau autorisés à passer la frontière. Mais attention : il y a quand même des règles à respecter, y compris pour les frontaliers.

Plaça Major de Vic, en Catalogne (photo d'archives)
Plaça Major de Vic, en Catalogne (photo d'archives) © Radio France - François DAVID

​​​​​​​Et si on allait faire un tour en Catalogne ? Avec les week-ends prolongés du mois de mai, nombreux sont ceux qui envisagent de passer la frontière. Surtout que le déconfinement est plus rapide en Espagne : les musées, les bars et les restaurants ont déjà rouvert leurs portes. L'état d'urgence sanitaire a été levé le 9 mai, ainsi que les restrictions de déplacements et le couvre-feu. 

Pas question pour autant de prendre sa voiture et de partir à Barcelone ou Gérone sur un coup de tête. Pour passer la frontière, il faut être en possession d'un test PCR négatif, datant de moins de 72 heures, même si l'on a déjà été vacciné. Seuls les enfants de moins de 6 ans ne sont pas concernés. Les contrôles sont fréquents sur l'autoroute AP-7, et les amendes peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros.

Qu'en est-il des frontaliers ?

Une tolérance est appliquée pour les Français qui habitent à proximité de la frontière. Ils peuvent se déplacer en Espagne sans test PCR jusqu'à 30 kilomètres de leur domicile, pour une durée de moins de 24 heures. 

Dans les Pyrénées-Orientales, un habitant du Boulou peut donc aller passer la journée à Figueres, et un habitant d'Arles-sur-Tech peut se rendre jusqu'à Olot. Mais un habitant de Perpignan peut seulement accéder au Perthus. Au delà, le statut de résident frontalier ne tient plus. 

Quoi qu'il en soit, l'ambassade de France en Espagne "déconseille fortement de se rendre en Espagne depuis la France pour tourisme ou des activités de loisirs". Elle rappelle aussi que le port du masque y est obligatoire "pour toute personne de plus de 6 ans, dans les transports publics, ainsi que dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels, les commerces et les plages, lorsqu’une distance d’un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess