International

Des jihadistes diffusent des images du saccage d'un musée en Irak

Par Marina Cabiten, France Bleu vendredi 27 février 2015 à 8:31 Mis à jour le vendredi 27 février 2015 à 11:53

Le saccage d'un musée irakien aux collections inestimables a été filmé par EI - capture d'écran

Des jihadistes ont réduit en miettes des statues, frises et autres trésors pré-islamiques du musée de Mossoul, dans le nord de l'Irak, selon une vidéo mise en ligne jeudi par le groupe Etat islamique.

Dans la vidéo de cinq minutes mise en ligne jeudi par le groupe terroriste Etat islamique, des membres d'EI sont filmés en train de faire tomber des statues de leur socle et de les détruire à coups de masse, entre autres. Ils vandalisent les collections du musée de Mossoul, en Irak, qui renferment des trésors inestimables datant de plusieurs siècles avant l'ère chrétienne. 

La "barbarie" dénoncée par François Hollande

Des experts ont confirmé et déploré ces destructions, qu'ils ont comparées à la démolition des Bouddhas de Bamiyan par les talibans en Afghanistan en 2001. La directrice générale de l'UNESCO a immédiatement demandé la convocation d'une réunion de crise du Conseil de sécurité des Nations unies. "Cette attaque est bien plus qu'une tragédie culturelle, c'est également une question de sécurité parce qu'elle alimente le sectarisme, l'extrémisme violent et le conflit en Irak" , a dénoncé la responsable de l'organisation onusienne Irina Bokova dans un communiqué. 

François Hollande a dénoncé la "barbarie" de ces destructions, estimant que le but des terroristes était de "détruire tout ce qui est humanité" .

Terrorisme culturel

Dans une autre scène, les jihadistes ont également recours à un perforateur pour défigurer un imposant taureau ailé assyrien en granit, sur le site archéologique de la porte de Nergal à Mossoul, ville contrôlée par les jihadistes depuis l'été. Ce taureau a un jumeau, exposé au British museum de Londres . "Fidèles musulmans, ces sculptures derrière moi sont des idoles pour les peuples d'autrefois qui les adoraient au lieu d'adorer Dieu" , déclare un jihadiste en s'adressant à la caméra.  

Le Metropolitan Museum de New York (Met), l'un des plus grands musées du monde, a qualifié de "catastrophique" ces destructions "visant l'un des musées les plus importants du Moyen-Orient" .

Carte de localisation de Mossoul - Aucun(e)
Carte de localisation de Mossoul

Trafic d'antiquités

L'ONU a adopté au début du mois une résolution visant à freiner le trafic d'antiquités provenant de pillages en Irak et en Syrie, un commerce qui a largement alimenté les caisses de l'EI. Dans la vidéo mise en ligne par les jihadistes jeudi, un homme lance "même si cela vaut des milliards, on s'en fiche" . Mais sur son blog Antiquités en zone de conflit, le Dr Samuel Hardy, archéologue et criminologue, souligne qu'on ne voit que la destruction de pièces massives. "Tout ce que montre la vidéo, c'est qu'ils sont prêts à détruire des objets qu'ils ne peuvent pas transférer et vendre" , écrit-il.