Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Des sauveteurs bretons envoyés en Indonésie

mercredi 3 octobre 2018 à 11:16 Par Annaïg Haute et Brigitte Hug, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Des bénévoles de l'association Pica (Côtes-d'Armor), et de l'ONG Birta France (Rennes) vont s'envoler, ce jeudi, en Indonésie. Ils vont venir au secours des sinistrés du séisme et du tsunami des îles de Célèbes.

Les pompiers costarmoricains et rennais partent sur l'île des Célèbes.
Les pompiers costarmoricains et rennais partent sur l'île des Célèbes. © Maxppp - Hariandi Hafid/ZUMAPRESS

Bretagne, France

Les secouristes bretons étaient en alerte depuis plusieurs jours... Leur départ a été acté. Sept secouristes de l'association Pica (Pompiers international Côtes-d'Armor) partent jeudi pour les Iles Célèbes.

Sept secouristes  costarmoricains

Nous vous informons, que le bureau de notre association PICA, à valider ce jour l'engagement d'une équipe de 7 secouristes bénévoles, à destination des îles Célèbes en Indonésie. La population a été frappée par un séisme et un tsunami qui a déjà fait plus de 1200 morts

L'association de pompiers costarmoricains a l'habitude d'intervenir après des catastrophes naturelles, comme après l'ouragan Irma ou le tremblement de terre en Haïti.

Une équipe rennaise

Les moyens sont mutualisés avec l'ONG rennaise Birta France.  Parmi les sauveteurs rennais, Loïc Rousset, pompier professionnel à Bruz. Il part pour sa première mission: "Je suis entrée à l'association Birta, il y a un an et demi. Je suis dans le secours depuis des années et je n'ai pas de contrainte familiale. A aucun moment, je n'ai hésité.". Il y a des risques à partir dans une zone sinistrée à l'autre bout du monde mais le bénévole assume: "Il y a le risque d'un nouveau tremblement de terre. Là, on vient d'apprendre qu'il y a une éruption volcanique sur l'île concernée. On a quelques techniques pour nous permettre de savoir que ça va bouger.".

Une double mission

Au total, ce sont dix personnes, un médecin, une infirmière et huit secouristes qui sont mobilisés. Ils partent avec 500 kg de matériels et de médicaments et resteront en Indonésie 11 jours. Il s'envolent, ce jeudi après-midi, de Roissy pour Jakarta. Après, ils devront se débrouiller pour rejoindre la ville côtière de Palu. "Si on nous donne un site qui a déjà été reconnu, ce sera priorité à la potabilisation de l'eau. Si c'est un site où il y a des personnes manquantes, la priorité sera donnée à la partie recherche et sauvetage.", explique Bastien Bizieux. Le président de Birta, la brigade internationale de recherche technique et d'assistance, a un souvenir ancré dans sa mémoire. Il était alors militaire de la Sécurité Civile, envoyé à Haïti en janvier 2010. Il était présent quand la jeune Darlène , 16 ans, a été retrouvée. "C'est quelque chose, j'en ai la chair de poule encore 8 ans après. C'était exceptionnel, surtout que cette jeune fille a été retrouvée vivante, quinze jours après le tremblement de terre.".

"8 ans après, j'en ai encore la chair de poule!"

  • Vous pouvez envoyer des dons :
    URGENCE INDONÉSIE, association PICA, centre de secours Traou Maudez 22200 Saint Agathon
  • BIRTA FRANCE, 35530 Noyal-sur-Vilaine