International

Des secouristes haut-savoyards interviennent au Népal

Par Anne Chovet, France Bleu Pays de Savoie mercredi 29 avril 2015 à 11:33

Clone of Une maison effondrée à Bhaktapur, après le tremblement de terre de 7,9 qui a touché le Népal le 25 avril.
Clone of Une maison effondrée à Bhaktapur, après le tremblement de terre de 7,9 qui a touché le Népal le 25 avril. © Maxppp

Ce mardi neuf membres du Groupement d’Intervention et de Secours de Haute-Savoie commencent leur mission à Katmandou, quatre jours après le séisme. Ces bénévoles sont spécialisés dans la recherche de personnes enfouies sous les décombres.

Après quelques difficultés pour arriver sur place, ça y est les neuf membres du Groupement d’Intervention et de Secours de Haute-Savoie (GIS74) sont opérationnels . Ils commencent les recherches ce mardi matin à Katmandou. Ces sauveteurs sont spécialisés dans la recherche de personnes enfouies sous les décombres . Ils sont complètement autonomes, tout leur équipement est arrivé. Ils disposent de matériel d’écoute et de caméras qu’ils glissent sous les décombres à la recherche de victimes. C’est une course contre la montre mais les secours ont bon espoir de trouver des survivants.

« Ca va être de plus en plus compliqué, mais bien sur il y a encore de l’espoir » (le président du GIS74)

Le Népal demande aux équipes étrangères de secours de ne plus venir

Le Népal a demandé aux équipes de sauveteurs étrangers de ne plus venir car elles sont en nombre déjà suffisant dans le pays, selon un haut responsable de l'ONU. Il y a suffisamment de sauveteurs sur place. L’aéroport de Katmandou ne possède qu’une seule piste, il peine à faire face au grand nombre de vol transportant de l’aide et des experts venus de l’étranger.

Ce mardi matin, le dernier bilan (toujours provisoire) de ce séisme, est de plus de 5000 morts et 10 000 blessés.

Nepal 7H/9H

Jean-Paul Bosland membre du GIS74, actuellement au Népal