International

Un drone piégé, mode d'action inédit contre l'armée française, blesse deux parachutistes d'Orléans-Bricy en Irak

Par Eric Normand, France Bleu Orléans et France Bleu mardi 11 octobre 2016 à 15:41

Le quartier Reymondaud où est installé le Commando Parachutistes de l'Air n°10
Le quartier Reymondaud où est installé le Commando Parachutistes de l'Air n°10 © Radio France - Stéphane Barbereau

Deux commandos parachutistes du CPA-10 ont été grièvement blessés en Irak, à Erbil. Un drone piégé les a touchés le dimanche 2 octobre, c'est un mode d'attaque auxquel les forces françaises n'avaient pas encore eu à faire face.

Les deux commandos ont été touchés par un drone volant piégé. Le journal Le Monde révèle l'information et le blog Le mamouth la confirme. C'est vraisemblablement l'organisation Etat islamique qui a envoyé le drone même si les circonstances de l'attaque restent à déterminer. C'est un mode d'action inédit. Les militaires auraient intercepté le drone, juste avant qu'il n'explose à terre. Les deux parachutistes étaient auprès des peshmergas à Erbil en Irak, ce sont des combattants kurdes. Les forces spéciales françaises sont à leur côté depuis 2 ans pour combattre l'Etat islamique. Les deux militaires d'Orléans-Bricy ont été rapatriés en France. Ils sont pris en charge par l'hôpital militaire de Percy-Clamart. Le pronostic vital est engagé pour l'un d'eux.

Jean-Marc Tanguy, journaliste sur le blog spécialiste Défense "Le Mamouth", auteur d'un livre sur les forces spéciales basées à Bricy (le CPA 10), rappelle que le commando parachutiste de l'air n°10 a déjà payé un très lourd tribut ces dernières années aux opérations au Sahel, deux morts et plusieurs blessés graves.

Partager sur :