Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS - Diego Maradona enterré à Buenos Aires

-
Par , France Bleu

L'Argentine a dit adieu à sa légende. Diego Maradona a été enterré jeudi soir lors d'une cérémonie familiale dans un cimetière de Buenos Aires. Le corbillard transportant le cercueil recouvert du drapeau argentin avait quitté le palais présidentiel en fin de journée après des incidents.

Le cortège funéraire s'est élancé vers le cimetière Jardin Bella Vista, salué par des milliers de personnes sur le bord des routes.
Le cortège funéraire s'est élancé vers le cimetière Jardin Bella Vista, salué par des milliers de personnes sur le bord des routes. © AFP - Raul FERRARI / TELAM / AFP

L'icône du football argentin a été enterrée auprès de ses parents lors d'une cérémonie familiale privée. Le cortège funéraire s'est élancé vers le cimetière Jardin Bella Vista, en périphérie de Buenos Aires, salué par des milliers de personnes sur le bord des routes.

Des incidents lors de la veillée funèbre 

Lors de la journée d'hommage, jeudi, une longue file de milliers de supporters a commencé à serpenter dès l'aube autour de l'historique Place de Mai dans l'espoir d'entrer dans le siège de la présidence argentine où était organisée une chapelle ardente. Mais tous n'ont pas pu s'incliner devant le cercueil fermé contenant la dépouille de la légende du football, recouvert du drapeau argentin. Plusieurs incidents sont venus ternir ce moment de recueil. Le cercueil a dû notamment être déplacé, selon une source gouvernementale, des supporters déchaînés ayant envahi la cour de la présidence. Des échauffourées ont par ailleurs éclaté à plusieurs reprises dans les rues adjacentes avec la police qui a fait usage de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes en échange de projectiles en tout genre. 

Des hommages à Naples 

A Naples, où Maradona, ancienne icône du club, avait offert au Napoli les deux seuls titres de champion de son histoire (1987 et 1990), tous les joueurs sont entrés avec un maillot floqué du N.10 et du nom de Diego Maradona jeudi pour leur match de Ligue Europa contre Rijeka.  Devant les grilles d'enceinte du stade San Paolo, que le maire de la ville veut rebaptiser stade Maradona, des supporters entonnaient des chants à sa gloire et des fumigènes ont été allumés partout dans la ville. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess