International

Donald Trump est installé à la Maison Blanche, "Marches des femmes" contre lui en France

Par Marina Cabiten, France Bleu samedi 21 janvier 2017 à 9:41 Mis à jour le samedi 21 janvier 2017 à 20:56

Premier bal à la Maison Blanche pour Donald Trump et son épouse
Premier bal à la Maison Blanche pour Donald Trump et son épouse © AFP - JIM WATSON

Donald Trump, nouveau président des Etats-Unis, a signé vendredi son premier décret contre une loi emblématique des mandats de Barack Obama. Les "Marches des femmes" anti-Trump ont commencé partout dans le monde, y compris dans plusieurs villes de France.

C'est contre l'emblématique loi "Obamacare" de son prédécesseur que Donald Trump a signé vendredi son premier décret de président des Etats-Unis, engageant la politique de rupture présentée plus tôt au monde dans un discours aux accents populistes et nationalistes. Arrivé à la Maison Blanche en fin d'après-midi, l'homme d'affaires républicain de 70 ans succède à la tête de la première puissance mondiale au démocrate Barack Obama, 55 ans, sous le regard inquiet des alliés des Etats-Unis.

200 interpellations

En fin de journée, le Sénat a également confirmé à de très larges majorités les deux premiers ministres du gouvernement Trump : les généraux à la retraite James Mattis (Défense) et John Kelly (Sécurité intérieure). L'équipe du Président a annoncé que les premières grandes décisions seraient prises à partir de lundi, peut-être dans les domaines de l'immigration, du climat ou du travail. La constitution de ses équipes a été difficile tant la victoire a pris le camp républicain par surprise. Les premières semaines pourraient être chaotiques. Et jamais depuis 40 ans un président américain n'avait pris le pouvoir avec un niveau d'impopularité aussi élevé.

En centre-ville de Washington, des violences ont eu lieu à l'instigation d'individus masqués de noir. Plus de 200 personnes ont été interpellées, des gaz lacrymogènes ont été utilisés par la police et une voiture a été incendiée. "Pas mon président ! Pas mon président !", hurlaient certains manifestants, tandis que de l'autre côté de la rue ses partisans chantaient "USA", "USA" à tue-tête.

  - Visactu
© Visactu -

"Marches des femmes" partout dans le monde, y compris en France

Des milliers d'Australiens et aussi de Néo-Zelandais, hommes et femmes, ont lancé samedi la série de manifestations anti-Donal Trump prévues ce jour dans le monde et aux Etats-Unis. Une "Marche des femmes" qui proteste contre le mépris montré régulièrement envers les femmes par celui qui est devenu vendredi le nouveau président américain. Les manifestations devraient culminer à Washington, où quelque 200.000 personnes sont attendues sur la vaste esplanade devant le Capitole, l'endroit même où le milliardaire a été intronisé vendredi 45e président des Etats-Unis - y rassemblant, selon un expert, seulement un tiers de la foule qui avait acclamé Barack Obama en 2009. Cette "Marche des femmes" a aussi eu lieu dans plusieurs villes françaises samedi : Paris, Montpellier, Bordeaux, Poitiers, Rouen, Lyon, etc.