Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections américaines 2020

États-Unis : Donald Trump gracie 73 personnes dont son ancien conseiller Steve Bannon

-
Par , France Bleu

Quelques heures avant la fin de son mandat de Président des États-Unis, Donald Trump a gracié totalement 73 personnes. Parmi elles, son ancien conseiller Steve Bannon.

Donald Trump (G) et Steve Bannon en 2017.
Donald Trump (G) et Steve Bannon en 2017. © AFP - MANDEL NGAN

Avant de quitter définitivement la Maison Blanche ce mercredi, le Président sortant des États-Unis, Donald Trump, a gracié 143 personnes en tout. Il s'agit pour 73 d'entre elles d'une grâce totale (une amnistie), pour les 70 autres leurs peines sont commuées. Parmi les personnes graciées par le 45e Président des Etats-Unis : son ancien conseiller Steve Bannon. 

Steve Bannon, 66 ans, avait été l'un des artisans de la campagne présidentielle victorieuse de Donald Trump en 2016, avant d'être poussé vers la sortie par le milliardaire républicain. Accusé d'avoir détourné des fonds prétendument destinés à la construction d'un mur à la frontière Etats-Unis-Mexique, il a obtenu la clémence du président.

Ces derniers mois, Donald Trump avait déjà utilisé ce pouvoir présidentiel pour exonérer des collaborateurs et des proches, certains ayant été condamnés dans le cadre de l'enquête sur une possible collusion entre la Russie et son équipe de campagne en 2016.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess