International

Etudiants américains à Orléans : "Donald Trump président, c'est une insulte"

Par Charlotte Jousserand, France Bleu Orléans et France Bleu jeudi 10 novembre 2016 à 6:00

Michael, Grace et Samantha étudient à Orléans
Michael, Grace et Samantha étudient à Orléans © Radio France - Cha

Depuis ce mercredi matin, Donald Trump est le nouveau président des Etats-Unis. A Orléans, des étudiants américains sur le campus ont commenté le résultat inattendu de cette élection pour France Bleu Orléans.

"C'est un cauchemar", raconte Grace, la jeune femme de 25 ans étudie depuis un peu plus d'un an à Orléans. Elle a suivi la campagne présidentielle à distance depuis 18 mois. Le soir des élections, elle a regardé le dépouillement des bulletins une partie de la nuit, "je me suis endormie mon téléphone à la main, je me suis dit quand je vais me réveiller ce sera Hillary Clinton la présidente, et en fait non, on est tous choqué de ce résultat".

L'élection de Trump est une insulte car il représente le racisme, le sexisme et la haine

Grace vient du Mississippi, elle a voté pour Hillary Clinton, comme sa famille. "Un vote par défaut" selon Grace, car "au départ on était pour Bernie Sanders mais on a pas eu le choix". Grace espère que Donald Trump va changer d'ici le mois de janvier, mois de son investiture à la Maison Blanche. Grace est en Master LAME, langues affaires et management européen, à l'université d'Orléans avec d'autres étudiants américains comme Samantha. Cette étudiante originaire de Pennsylvanie considère que "l'élection de Trump est une insulte car il représente le racisme, le sexisme et la haine".

"Cela fait peur au monde pas seulement aux Américains" Grace, étudiante américaine à Orléans

"Une mauvaise blague"

Samantha a toujours pensé que Donald Trump était "une mauvaise blague". Elle raconte : "On 'n'a jamais cru qu'il allait devenir président, maintenant j'ai peur de ce qu'il peut faire à la Maison Blanche". Samantha craint pour la place des femmes, notamment parce que Donald Trump a une position peu claire sur l'avortement et puis elle craint aussi pour les minorités. Samantha a à la fois confiance dans les autres institutions pour l'empêcher de prendre des mesures trop extrêmes mais elle est très méfiante : "On avait dit qu'il ne serait jamais président et finalement il l'est, alors il faut faire attention, ça pourrait arriver".

On avait déjà eu Georges Bush à la tête des Etats-Unis mais là avec Donald Trump, ce sera pire, c'est une très mauvaise phase pour les Etats-Unis

Michael est en classe avec Samantha et Grace, pour lui le programme économique et social de Donald Trump ne tient pas la route. "Il veut mettre en place un protectionnisme mais cela ne va pas aider l'Amérique, il veut aussi revenir sur l'Obamacare, la loi de couverture santé universelle, c'est une erreur". Pour Michael, "On avait déjà eu Georges Bush à la tête des Etats-Unis mais là avec Donald Trump, ce sera pire, c'est une très mauvaise phase pour les Etats-Unis".

Donald Trump est reçu ce jeudi à la Maison Blanche. Il a été invité par Barack Obama pour parler du planning de transition, élaboré depuis l'équipe d'Obama depuis plus d'un an.

Les réactions des étudiants américains sur le campus de la Source : Le reportage de France Bleu Orléans