Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Echanges de tirs jeudi entre la Corée du Nord et la Corée du Sud

jeudi 20 août 2015 à 12:09 France Bleu

Des obus ont été tirés par la Corée du Sud en direction du Nord ce jeudi, en réponse à des tirs de roquettes venant de militaires nord-coréens. Un échange de tirs qui intervient dans un contexte de tension entre deux pays qui n'ont quasiment aucune relation.

La zone frontalière entre les deux Corée est démilitarisée
La zone frontalière entre les deux Corée est démilitarisée © MaxPPP

La Corée du Sud a tiré des dizaines d'obus en direction de la Corée du Nord, au niveau de la frontière, ce jeudi matin. Un tir qui a été ordonné en réponse à des tirs de roquette venant de Corée du Nord , selon le ministère sud-coréen de la Défense.

Peu avant 16h (heure locale), les Sud-Coréens ont détecté la trajectoire d'une roquette visant des hauts-parleurs placés par Séoul près de la frontière entre les deux pays, qui constitue une zone démilitarisée. "En réponse, notre armée a lancé des dizaines d'obus de 155mm en direction de l'endroit d'où l'armée nord-coréenne avait tiré à la roquette", affirme le ministre.

Guerre de propagande

Les tensions se sont ravivées il y a quelques jours entre les deux pays, qui entretiennent habituellement des relations glaciales, quasi inexistantes. Le 4 août, des explosions de mines ont eu lieu dans la zone démilitarisée intercoréenne (DMZ) autour de la frontière entre le Nord et le Sud, mutilant deux soldats Sud-Coréens. La Corée du Sud accuse le Nord, même si la capitale Pyongyang a formellement démenti avoir posé ces mines. 

En réponse à cette attaque, la Corée du Sud a remis en route des haut-parleurs installés à la frontières. Ceux-ci, qui n'avaient pas été mis en route depuis 11 ans, diffusent des messages de propagande contre le régime de Kim Jong-Un . La Corée du Nord a exigé l'arrêt de cette guerre de propagande, sous peine de frappes militaires "aveugles".

Deux Etats juridiquement en guerre

Depuis sa scission en deux Etats après la Seconde Guerre mondiale, avec au nord un Etat soviétique et au sud un régime nationaliste au modèle occidental, les relations entre les deux Corées sont calamiteuses. Après une guerre de Corée qui a duré trois ans, un armistice a été signé en 1953, mais sans que jamais aucun traité de paix ne soit convenu.

Résultat : depuis 1953, les deux pays sont encore juridiquement en guerre, malgré la zone démilitarisée à la frontière. A de nombreuses reprises, des incidents diplomatiques et militaires ont eu lieu , sans que jamais pour l'heure la guerre ne soit relancée.