Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Écosse : les tampons et serviettes hygiéniques gratuits pour les élèves et les étudiantes

vendredi 31 août 2018 à 16:48 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Dès la rentrée scolaire, le gouvernement écossais va mettre à disposition des protections intimes dans les écoles, collèges, lycées et universités du pays, a annoncé la cheffe du gouvernement la semaine dernière.

Les tampons et serviettes hygiéniques seront mis à disposition dans tous les établissements scolaires.
Les tampons et serviettes hygiéniques seront mis à disposition dans tous les établissements scolaires. © Maxppp - BELPRESS

C'est une première mondiale. Le gouvernement écossais va mettre en place, dès la rentrée scolaire, un plan pour faciliter l'accès aux protections hygiéniques pour les jeunes filles : des tampons et des serviettes seront disponibles gratuitement dans chaque école, collège, lycée et université du pays. 

Un coût de 5,2 millions de livres 

Ce plan va coûter 5,2 millions de livres, soit environ 6 millions d’euros, indique Le Parisien ce vendredi. La mesure doit permettre de lutter contre "la précarité menstruelle", c'est-à-dire d'aider les jeunes filles qui n'ont pas les moyens d'en acheter à se procurer des tampons ou des serviettes pendant leurs règles.  Le plan concerne 395.000 élèves et étudiantes. 

Il est inacceptable que des personnes luttent pour s’acheter des produits sanitaires de base - Une parlementaire écossaise 

"Dans un pays aussi riche que l’Écosse, il est inacceptable que des personnes luttent pour s’acheter des produits sanitaires de base. Je suis fière que l’Écosse prenne la tête du mouvement contre la précarité menstruelle et je salue le soutien des autorités locales, des écoles et des universités", a déclaré la parlementaire écossaise Aileen Campbell vendredi dernier.

Une récente enquête menée auprès des élèves et étudiantes en Écosse a montré qu'une jeune fille sur quatre avait du mal à se procurer des protections hygiéniques, indique la BBC.