Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Emmanuel Macron : "Nous avons la preuve" que des armes chimiques ont été utilisées en Syrie

jeudi 12 avril 2018 à 13:13 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Emmanuel Macron répond aux questions de Jean-Pierre Pernaut,ce jeudi, journal télévisé spécial diffusé sur TF1 et LCI depuis une petite école de l'Orne. Le chef de l'Etat a confirmé avoir" la preuve" que des armes chimiques ont été utilisées en Syrie.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron - Capture écran - TF1

Première question et première réponse sur la Syrie. "Nous avons la preuve" que des armes chimiques ont été utilisées, au moins au chlore, par le président Bachar al-Assad, a réagi Emmanuel Macron sur TF1 et LCI ce jeudi lors du JT spécial de Jean-Pierre Pernaut depuis une école de l'Orne (Normandie). 

La France va-t-elle frapper la Syrie ? Le président de la République assure qu'il prendra ses décisions "en temps voulu", au moment "le plus utile et le plus efficace".

Et de préciser : "En aucun cas la France ne laissera une escalade se faire. Il faut rester sur nos priorités et assumer nos positions. La France ne peut pas laisser des régimes qui se croient tout permis agir."

Il estime que l’objectif de la France en Syrie est "de lutter contre les terroristes jusqu’au bout (...) assurer que le droit international est respecté (...) aider les ONG à aider les populations sur le terrain".

Travail très étroit avec Trump

L'hypothèse de frappes occidentales contre le régime syrien après l'attaque chimique à Douma la semaine dernière se fait de plus en plus pressante.

Emmanuel Macron a également confirmé que ses équipes et celles de Donald Trump "travaillent très étroitement". Le président américain a annoncé sur Twitter qu'il allait lancer des missiles sur la Syrie

Alors que la tension avec la Russie, allié de Bachar-a-Assad, se fait sentir, Emmanuel Macron, -qui avait fixé les attaques chimiques comme "la ligne rouge" - a précisé que l'armée française prendrait soin d'éviter toute cible russe.

A LIRE AUSSI : Syrie : la France pourrait s'attaquer aux "capacités chimiques" du régime

  - Visactu
© Visactu -